1er Forum Café 2015 : « Il faut la présence des décideurs »

DSCN6852RIMWEB.NET:« Rôle de la jeunesse dans la promotion de l’unité nationale et la cohésion sociale » telle est la problématique de ce 1er numéro de Forum Café 2015 tenue le 21 février au musée national. Au tour de ce panel de jeunes leaders dont Yousra CHERIF (Economiste), Ndiodio Ahmed DIOUM(Sociologue), Bjibril Ba (Conseil politique de développement) et Bezeid DEDDY et Mohamed El ALEM (Modérateur).
Pour jouer sa partition la jeunesse doit comprenne que « la Mauritanie est notre ultime patrimoine » tel est le slogan lancé par l’intervenant Djibril Ba qui ajoute « il faut s’unir pour faire pression » afin de mettre en orbite « le rêve d’unité » même si cette jeunesse fait face aux maux tel que le chômage, manque de formation , manque de responsabilisation, la surpolitisation etc … comme l’ont fait comprendre certains intervenants du public.
Ndiodio Ahmed DIOUM par ailleurs membre du comité d’organisation de ce forum café dans ses propos se désole du fait que « des citoyens ne se reconnaissent pas dans les signes républicaines » et constate que « chez nous on ne valorise pas notre drapeau ». A travers un regard peut être sociologique il pointe du doigt la cohabitation interne communautaire et déclare « Il nya pas de problème entre maure et noir, il ya un problème entre maure et maure et entre noir et noir ».
 Le modérateur Mohamed El Alem ayant plaidé pour « un débat sans tabou, sans parti pris » a déclaré « personne ne peut nier qu’il ya injustice, beaucoup de problème de cohabitations ».
Des participants comme Aliou Diop estime qu’il faut « la présence des décideurs » lors de tel débat qui pour certains s’est plus focalisé sur les enjeux de l’unité nationale et la cohésion sociale en Mauritanie que du thème spécifique de ce forum qui doit  impliquer « l’état 1er régulateur de la nation » note un intervenant.
Awa Seydou Traoré
DSCN6857
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge