vidéo La finale de la Ligue des Champions met aux prises samedi à Londres le Bayern Munich, favori, et le Borussia Dortmund, deux équipes qui ont enchanté l’Europe en demi-finales et dont l’affrontement doit confirmer l’avènement du football allemand au sommet de l’Europe. Suivez le match en direct dès 20h45 sur 7sur7.be!

suivre uniquement les moments forts

en direct toutes les infos

prochaine mise à jour dans 4 secondes
  • 21h30

    Robben rate encore! Robben rate encore une superbe occasion devant Weidenfeller (42e) ! Après avoir gagné chanceusement son duel avec Hümmels, le Néerlandais se présente devant le gardien de Dortmund et tente de la lober, mais le ballon est repoussé par Weidenfeller du…visage!

  • 21h22

    Le Bayern attaque Robben s’emmêle les pinceaux après avoir été très bien servi par Müller dans le rectangle (36e). S’il avait été plus affûté, le Néerlandais aurait servi Mandzukic, à nouveau isolé au second poteau. Mais la défense de Dortmund met en corner. Sur celui-ci, la reprise de la tête de Müller aurait pu connaître un sort meilleur, mais elle passe à côté! (37e)

  • 21h21
    © reuters.

    Neuer, encore Lewandowski répond à Robben en se présentant devant Neuer mais le gardien du Bayern a une nouvelle fois le dernier mot en repoussant le tir du Polonais! (35e)

  • 21h14

    Le Bayern équilibre Le Bayern répond par deux belles occasions en une minute au Borussia. La première est pour Mandzukic (25e) qui, de la tête, touche la barre de Weindenfeller suite au centre venant de la gauche de Ribéry. Sur le corner, la reprise de Martinez passe juste au-dessus du but du Borussia (26e). Le Bayern semble enfin rentrer dans le match. Quatre minutes après, Robben est lancé en profondeur vers le but du Borussia. Le Néerlandais se présente face à Weidenfeller, Mandzukic appelle le ballon au second poteau mais Robben préfère tenter sa chance. Mais Weindfeller repousse la tentative du Bavarois (30e)! C’est la plus belle occasion depuis le début de la rencontre. Notons que Dante a pris la première carte du match suite à une faute sur Reus (29e).

  • 21h08

    Dortmund domine Nouveau tir au but de Dortmund, via Bender (21e) ! Neuer se couche et capte le ballon. Aucune occasion en vingt minutes pour le champion allemand.

  • 21h04

    Reus inquiète Neuer! Nouvelle frappe du Borussia qui inquiète Neuer! (18e) Cette fois-ci c’est Reus, en prise avec trois Bavarois qui tire du gauche et oblige Neuer à mettre en corner (déjà 5 coup de coins pour Dortmund en moins de vingt minutes). Le Borussia écrase le Bayern en ce début de match.

  • 21h02

    Neuer empêche le 1-0! Arrêt exceptionnel de Neuer suite à une reprise instantannée de B¿aszczykowski à même le grand rectangle (15e) ! Le portier allemand a le geste qui sauve pour empêcher Dortmund d’ouvrir le score! Le premier quart d’heure est pour le Borussia. Le Bayern a du mal.

  • 20h59

    Occasions pour Dortmund! Excellente frappe de Lewandowski des vingt mètres qui nécessite une claquette de Neuer en corner (13e) ! Boateng (préféré à Van Buyten) n’a pas l’air à son affaire avec l’attaquant polonais du Borussia.

  • 20h45

    Premier tir Premier tir de la rencontre, après 10 minutes de jeu: il est pour le Borussia Dortmund, reparti très rapidement en contre après une offensive avortée du Bayern. Bien placée, la défense de Dortmund récupère le ballon à l’entrée du grand rectangle. Et, de l’autre côté, après avoir été servi par Reus, B¿aszczykowski s’y reprend à deux fois pour frapper au but, mais c’est à côté du cadre de Neuer. Après plusieurs minutes d’observation, le match semble avoir démarré.

  • 19h39
    © getty.

    Compos des équipes Dortmund: Weidenfeller; Piszczek, Subotic, Hummels, Schmelzer; Gundogan, Bender; Kuba, Reus, Grosskreutz; Lewandowski.

    Banc: Langerak, Kirch, Felipe Santana, Kehl, Leitner, Nuri Sahin, Schieber.

    Bayern: Neuer; Lahm, Boateng, Dante, Alaba; Martinez, Schweinsteiger; Robben, Müller, Ribéry; Mandzukic.

    Banc: Starke, Van Buyten, Shaqiri, Luiz Gustavo, Tymoshchuk, Pizarro, Gomez.

  • 19h28

    Prono de Vivi la Pieuvre Virginie Caprice, alias « Vivi la pieuvre », est une fan des pronostics. Ce soir, la Française donne le Borussia vainqueur. Et elle donne à Dortmund (tout) son soutien.

    • 21h30

      Robben rate encore! Robben rate encore une superbe occasion devant Weidenfeller (42e) ! Après avoir gagné chanceusement son duel avec Hümmels, le Néerlandais se présente devant le gardien de Dortmund et tente de la lober, mais le ballon est repoussé par Weidenfeller du…visage!

    • 21h22

      Le Bayern attaque Robben s’emmêle les pinceaux après avoir été très bien servi par Müller dans le rectangle (36e). S’il avait été plus affûté, le Néerlandais aurait servi Mandzukic, à nouveau isolé au second poteau. Mais la défense de Dortmund met en corner. Sur celui-ci, la reprise de la tête de Müller aurait pu connaître un sort meilleur, mais elle passe à côté! (37e)

    • 21h21
      © reuters.

      Neuer, encore Lewandowski répond à Robben en se présentant devant Neuer mais le gardien du Bayern a une nouvelle fois le dernier mot en repoussant le tir du Polonais! (35e)

    • 21h14
      © afp.
      © reuters.

      Le Bayern équilibre Le Bayern répond par deux belles occasions en une minute au Borussia. La première est pour Mandzukic (25e) qui, de la tête, touche la barre de Weindenfeller suite au centre venant de la gauche de Ribéry. Sur le corner, la reprise de Martinez passe juste au-dessus du but du Borussia (26e). Le Bayern semble enfin rentrer dans le match. Quatre minutes après, Robben est lancé en profondeur vers le but du Borussia. Le Néerlandais se présente face à Weidenfeller, Mandzukic appelle le ballon au second poteau mais Robben préfère tenter sa chance. Mais Weindfeller repousse la tentative du Bavarois (30e)! C’est la plus belle occasion depuis le début de la rencontre. Notons que Dante a pris la première carte du match suite à une faute sur Reus (29e).

    • 21h08

      Dortmund domine Nouveau tir au but de Dortmund, via Bender (21e) ! Neuer se couche et capte le ballon. Aucune occasion en vingt minutes pour le champion allemand.

    • 21h04

      Reus inquiète Neuer! Nouvelle frappe du Borussia qui inquiète Neuer! (18e) Cette fois-ci c’est Reus, en prise avec trois Bavarois qui tire du gauche et oblige Neuer à mettre en corner (déjà 5 coup de coins pour Dortmund en moins de vingt minutes). Le Borussia écrase le Bayern en ce début de match.

    • 21h02

      Neuer empêche le 1-0! Arrêt exceptionnel de Neuer suite à une reprise instantannée de B¿aszczykowski à même le grand rectangle (15e) ! Le portier allemand a le geste qui sauve pour empêcher Dortmund d’ouvrir le score! Le premier quart d’heure est pour le Borussia. Le Bayern a du mal.

    • 20h59

      Occasions pour Dortmund! Excellente frappe de Lewandowski des vingt mètres qui nécessite une claquette de Neuer en corner (13e) ! Boateng (préféré à Van Buyten) n’a pas l’air à son affaire avec l’attaquant polonais du Borussia.

    • 20h45

      Premier tir Premier tir de la rencontre, après 10 minutes de jeu: il est pour le Borussia Dortmund, reparti très rapidement en contre après une offensive avortée du Bayern. Bien placée, la défense de Dortmund récupère le ballon à l’entrée du grand rectangle. Et, de l’autre côté, après avoir été servi par Reus, B¿aszczykowski s’y reprend à deux fois pour frapper au but, mais c’est à côté du cadre de Neuer. Après plusieurs minutes d’observation, le match semble avoir démarré.

    • 19h39
      © getty.

      Compos des équipes Dortmund: Weidenfeller; Piszczek, Subotic, Hummels, Schmelzer; Gundogan, Bender; Kuba, Reus, Grosskreutz; Lewandowski.

      Banc: Langerak, Kirch, Felipe Santana, Kehl, Leitner, Nuri Sahin, Schieber.

      Bayern: Neuer; Lahm, Boateng, Dante, Alaba; Martinez, Schweinsteiger; Robben, Müller, Ribéry; Mandzukic.

      Banc: Starke, Van Buyten, Shaqiri, Luiz Gustavo, Tymoshchuk, Pizarro, Gomez.

    • 19h28

      Prono de Vivi la Pieuvre Virginie Caprice, alias « Vivi la pieuvre », est une fan des pronostics. Ce soir, la Française donne le Borussia vainqueur. Et elle donne à Dortmund (tout) son soutien.

    • 19h09

      La finale des WAG’s Si la finale de Ligue des Champions entre Dortmund et le Bayern a bien lieu ce soir, TalkSport a déjà joué le match entre les petites amies des joueurs issues des deux formations (voir vidéo ci-dessous).

    • 17h26
      © epa.
      © epa.
      © epa.
      © epa.

      Déjà des échauffourées Les esprits s’échauffent déjà aux abords du stade de Wembley (Londres), où la finale de Ligue des Champions entre Dortmund et le Bayern Munich a lieu ce soir (20h45, à suivre en direct sur 7sur7).

      Dans la vidéo ci-dessous, on voit les partisans du Bayern et du Dortmund se faire la guerre avec tout ce qui leur tombe dessus et entre les mains.

      Des centaines de « supporters » (si on peut les nommer ainsi) sont déjà entrés en conflit ce matin avec la police.

      Les émeutiers se sont bombardés avec tout ce qu’ils pouvaient trouver et des bagarres ont éclatées entre certains groupes. Les forces de l’ordre ont eu beaucoup de peine à séparer les nombreux fauteurs de troubles.

    • 16h51
      © afp.
      © getty.
      © getty.
      © getty.
      © reuters.
      © afp.
      © getty.
      © getty.
      © getty.
      © reuters.
      © reuters.

      Présentation du match Dans un récent entretien avec l’AFP, le président de l’UEFA Michel Platini avait présenté les deux protagonistes de la finale de Wembley, où l’ambiance devrait être magnifique, comme de « bons élèves », qui « n’ont pas de déficit, qui ont de beaux stades et qui en plus gagnent ».

      Les demi-finales remportées par le Borussia face au Real Madrid (4-1; 0-2) et par le Bayern contre Barcelone (4-0; 3-0) sont en effet apparues comme un moment unique pour le football allemand de club, au point d’imaginer le début d’une nouvelle ère.

      Voir les deux géants d’Espagne renversés par cette manière allemande de réinventer le football total, avec un pressing intense et beaucoup de jeu direct, a en tous cas mis en lumière une séduisante Bundesliga où les stades sont pleins, les buts nombreux et les finances plus saines qu’ailleurs.

      Mais il y a maintenant une finale à gagner, et si elle semble pleine de promesses, il faut aussi rappeler qu’elle va opposer deux clubs qui ne sont peut-être pas vraiment ennemis mais au moins faux-amis.

      Le Bayern est favori
      Le match nul tendu disputé il y a trois semaines en championnat entre les deux équipes (1-1) l’a confirmé: le Bayern Munich de la riche Bavière et le Borussia Dortmund de l’industrieuse Ruhr ne s’adorent pas.

      Matthias Sammer (directeur sportif du Bayern et ancien très grand joueur et entraîneur du Borussia) et Jürgen Klopp, l’actuel coach de Dortmund, avaient d’ailleurs failli en venir aux mains.

      Toute la saison, le jeune Klopp (45 ans) et son homologue munichois Jupp Heynckes (68 ans) se sont également échangé quelques piques et le transfert de la star Mario Götze, qui passera cet été de Dortmund à Munich, a été mal vécu chez les « Jaunes ».

      Le forfait de Götze, touché à la cuisse droite, vient d’ailleurs compliquer très sérieusement la vie du Borussia, qui partira en outsider à la conquête d’une deuxième C1 après celle remportée en 1997 à… Munich.

      Le favori, sans équivoque, c’est le Bayern. Impossible qu’il en soit autrement quand on a passé 7-0 en deux matches au Barça. Surtout, le club bavarois a réussi une immense saison alors même qu’il aurait pu sombrer après le choc d’une finale de Ligue des Champions perdue à domicile et aux tirs au but il y a un an contre Chelsea.

      Champion avec 25 points d’avance, finaliste de la Coupe d’Allemagne (le 1er juin contre Stuttgart), hyper-complet et performant dans toutes ses lignes, Munich a su se relever et a fait très forte impression. Les coéquipiers de Schweinsteiger et du capitaine Lahm ne sont maintenant plus très loin d’un magnifique triplé.

      Le traumatisme des deux défaites
      Mais attention. Dortmund n’a quasiment jamais été favori cette saison en Ligue des Champions et il est pourtant toujours là. Le Borussia est d’abord parvenu à sortir en tête du groupe de la mort (Real Madrid, Manchester City, Ajax Amsterdam) avant d’éliminer miraculeusement Malaga en quarts avec deux buts dans le temps additionnel au match retour.

      Dortmund peut appuyer là où ça fait mal. Le Bayern vient de perdre deux finales de Ligue des Champions en trois ans (2010 et 2012) et la perspective traumatisante d’un troisième échec sera forcément dans quelques têtes.

     

     

     

     

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge