Le COD annonce son « boycott » des élections du 12 octobre 2013

 COD - conference de presse le 12-08-2013 Hotel Wissal

La COD pour « un boycott actif » des élections du 12 octobre

Les 11 partis composant la Coordination démocratique de l’Opposition (COD) ont opté pour «le boycotte actif » des prochaines élections législatives et municipales prévues pour le 12 octobre prochain. Cette décision a été annoncée lors d’une conférence de presse tenue de 12 aout à l’hotel Wissal à Nouakchott.

La COD a opté pour ce choix estimant que toutes les conditions n’étaient pas réunies pour la tenue d’élections «libres crédibles et transparentes».

La COD face à cette situation qui perdure selon elle, depuis 4 ans d’où l’annonce de «décisions importantes ». Dans ce sillage, elle a fait part à cette occasion sa décision de boycotter cette «mascarade électorale » et sa ferme volonté de «déployer tous les moyens légitimes » pour lui faire échec. De même, la COD exprime son engagement à «travailler avec les autres forces démocratiques de l’opposition pour barrer la route à cette mascarade » ainsi que sa conviction que «seules des élections réellement consensuelles sont de nature à faire sortir le pays de la crise et donc sont les seules acceptables ».

La coordination qui veut jouir de tous «les moyens démocratiques et pacifiques» pour parvenir à cet objectif a fustigé «l’entêtement  et la décision unilatérale»  du président Aziz de tenir ces élections contre vents et marées.

La COD estime par ailleurs qu’il y a «une volonté manifeste et délibérée du pouvoir actuel d’exclure l’opposition démocratique en la mettant dans l’impossibilité d’accepter des élections organisées dans de telles conditions».

Il reste à savoir si ce boycott actif aura des effets réels sur l’organisation et la tenue de ces élections tant retardées pour des raisons de renouvellement de l’Etat civil sécurisé.

Awa Seydou Traoré

RIMWEB.NET

RIMWEB VOUS Y MÈNE EN IMAGES……………

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind