AMAM FESTIVAL 2013 : Deuxième édition des journées d’échange et d’intégration culturelle

 

AMAM : Deuxième édition des journées d’échange et d’intégration culturelle

 Amam20132anigif

L’Association Multiculturel pour un Avenir Meilleur (AMAM) a organisé du 19 au 21 septembre dernier la 2e édition des journées d’échange et d’intégration culturelle. Cette manifestation tenue au village de la Biodiversité a pour but de valoriser «le rapprochement et l’intégration culturelle» en Mauritanie en et en Afrique. Des artistes Ousmane Gangué, Mam Dem, Warda Mint Val, Fils d’Afrique et Adama Coulibaly se sont produits lors de ses 72heures d’AMAM.

 

Pour la 2e année consécutive, les 72heures d’échange et d’intégration culturelle se sont déroulées au village de la biodiversité. Malgré un manque de sponsoring, cette manifestation culturelle organisée par AMAM (Association Multiculturel pour un Avenir Meilleur) s’est déroulée du 19 au 21 septembre dernier à travers des expositions permanentes, concert, conférence débat et de défilé des pays participants.

 

72 heures de partage culturel 

 

L’ouverture officielle de la manifestation placée sous le signe du brassage culturel s’est déroulée notamment en présence du Président de la Communauté urbaine de Nouakchott (CUN), du représentant du Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, des partenaires de l’AMAM et des délégations des communautés participantes.

 Quant à l’impact de l’initiative, les organisateurs notent «une augmentation substantielle du nombre de participants à la  2ème édition ». Ainsi, cette année, on compte la présence de 17 pays résidant à Nouakchott  dont : Sénégal, Côte d’ivoire, Mali, Niger, Gambie, Soudan, Afrique du Sud, Syrie, Égypte, Tunisie, Palestine, Algérie, Émirats Arabes Unis, Yémen, Nigeria et Mauritanie.

Ces 72 heures de manifestations culturelles dont Babi Sarr est le coordinateur ont été ponctuées ainsi par : trois jours d’exposition permanente des cultures de chacun des pays participants, une conférence-débat sur la problématique du rapprochement et de l’intégration des peuples, des cultures et des pays, thème phare de l’initiative, un défilé de culture traditionnelle ainsi que la dégustation des prouesses culinaires de tous les Pays participants, un concert live animé par des artistes mauritaniens ayant clôturé les journées d´intégration culturelle.

Ces journées AMAM se sont tenues grâce notamment au soutien des partenaires techniques et financiers tel que : l’Ambassade des Etats Unis en Mauritanie et Chinguitel.  L’ONG –Action et le Parti de l’Union des Jeunes Démocrates pour la tenue de ces journées a rappelé Oumu Kane lors de ses deux allocutions.

 

L’enjeu des journées 

 

Cette édition marquée par la participation annoncée de 17 pays arabo-musulmans a permis à la Mauritanie de demeurer ce «Vecteur de culture islamique, Terre d’hospitalité légendaire » selon Oumou Kane, présidente d’AMAM pour qui notre pays est «plus jamais interpellée pour jouer sa partition dans le concert des nations».

D’où l’enjeu de cette initiative, qui vise «le rapprochement, les échanges et l’intégration des cultures et des peuples africains et arabes, adopte une approche à deux détentes : à savoir la promotion d’une symbiose et d’une intégration culturelle au sein de l’Afrique noire et une dynamique régionale tendant à consolider les liens entre les pays de la sous région en opérationnalisant le rôle de trait d’union de la Mauritanie entre l’Afrique noire et le monde arabo-musulman » a précisé Oumou Kane dans son discours d’ouverture.

Pour sa part, le Directeur du patrimoine, Nani Salihy, lors de la visite des stands, s’est réjoui du fait  que la Mauritanie soit à travers cette initiative «un pont de rencontres et de rapprochement des cultures». Et cela constitue la priorité du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports (MCJS), a-t-il dit. Il a en outre précisé que son ministère «appuie fortement toute initiative prônant la diversité » incarnée par notre pays avant de souligner que cette action est «encouragée».

 

Conférence débat : Pr Abdoulaye Samba Sow pour «une fierté culturelle»

 

La Mauritanie en organisant ces retrouvailles inter culturel veut sans doute jouer le rôle qui lui est dévoué dans le concert des nations. D’où la pertinence de la conférence animée par le Pr Abdoulaye Sow Samba sous le thème «rapprochement et intégration culturelle». Une occasion pour le conférencier de faire l’apologie de nos valeurs culturelles. Ce dernier estime que «les Africains n’ont plus le choix, il y a une nécessité d’afficher notre culture, notre fierté culturelle et de l’assumer» déclare-t-il à l’assistance, convaincu que la culture est notre dernier recours.

Dans la même lancée, AMAM compte «institutionnaliser ces journées d’Echanges et d’’Intégration  culturelle pour leur donner un rayonnement régional voire continental» en développant sans doute d’autres approches d’intégration. 

 

Un tour de stand

 

Durant trois jours il y a eu un partage culturel entre les pays exposant et les visiteurs venus dans ces stands carrefour de brassage. Une occasion pour nous de recueillir l’impression des exposants sur la marche des journées.

Au pays des Aigles (Mali), le jeune artiste Mohamed Ag Amano venu du camp de Mbéra pour prendre part à ces journées estime que ce genre de rencontre dont l’organisation reste à parfaire vise à «valoriser et montrer nos cultures». Il préconise la mise en place de commission pour la prochaine édition. Mohamed Ag Amano avec son compatriote artisan Mohamed Ag Mohamed , a exposé des objets tels que les coussins, porte-clés, bougeoirs, sacs en cuir, jeu de dame et table pour bureau.

Exposant au stand du pays de la Téranga (Sénégal), Christelle Goudiaby toute souriante manifeste sa «fierté de montrer» sa culture. Pour ce faire l’équipe a concocté un arsenal culturel avec au menu : tenue traditionnelle, calebasse, bissap, jus citron, miel, soubala …

Au stand de la Mauritanie, on est parti à la rencontre de la griotte Coumba Salla vêtue de tenue soninké, une communauté dont elle est originaire. Pour cette cantatrice qui a à son actif 3 albums, «ce sont les visiteurs qui donnent le courage aux exposants» expliquant que leur stand a reçu «plus que de visiteurs aujourd’hui par rapport aux deux jours précédents».

Tous espèrent que le public soit davantage au rendez-vous de la 3e édition des journées d’échange et d’intégration prévue pour Septembre 2014.

Awa Seydou Traoré

 

 

RIMWEB VOUS Y MÈNE EN IMAGES………………

 

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Commentaires

  1. Anonyme a écrit:

    mes felicitations
    du concret

  2. Anonyme a écrit:

    c bien c du bon travail

Exprimez vous!

CommentLuv badge