Rosso: certains leaders politiques veulent subtiliser la présence de la famille Religieuse d’El Hadj Mbaye Wade

 

Maison de la famille El Hadj Mbaye Wade - rimweb.net Elhadj Mbaye Wade, de par son installation vers les années 1930, premier imam «serviteur dévoué de la cause de l’islam, messager de paix et de fraternité entre les peuples, ce guide religieux exemplaire, discret, ouvert et rassembleur», sa famille mérite autre chose que d’être victime d’un isolement conceptuel, orchestrée par certains hommes politiques de l’UPR à Rosso et à des fins politiques. Les œuvres ineffaçables du saint homme, 1er Moughadem de la tarikha Tijaniya en Mauritanie, avait inscrit son action, à l’enseignement islamique et à l’adoration de Dieu. Les relations intimes entretenues depuis plus d’un demi-siècle» entre cette famille et les grandes familles maraboutiques de la Mauritanie et du Sénégal, «avaient fini par tisser entre elles une amitié profonde et une grande affection mutuelle qu’ils se plaisaient à rappeler en chaque circonstance»,… celles de Cheikh Sadbou aidara (nimzatt), yacoub O/ cheikh sidiya, Serigne Touba, Elhadj Malick Sy, Mame limamou laye, Ely cheikh O/ mome, cherif Mohamed aidara (Nebakhiya), parmi tant d’autres. Sergine Mbaye Wade, l’homme de la période de chasseresses comburantes et de l’inondation de 1950 à Rosso, période ou plusieurs arrivistes étaient encore loin de cette localité déserte. Si aujourd’hui des hommes politiques mal intentionnés veulent à tout prix extorquer l’existence et le mérite de cette importante famille religieuses, c’est par ignore, manque de foie et de vision. A qui veut l’entendre ou pas, Elhadj Mbaye Wade est en effet, l’homme de l’équilibre et de la mesure, parmi ces rares et enviables « gens de l’isthme ». L’homme qui érigea la première mosquée de Rosso à l’escale ( le seul quartier de la ville à l’époque) laquelle comprenait un Mahadra dont les professeurs étaient le plus souvent composés des érudits en transit pour l’Afrique noire ou pour la Mauritanie profonde, et demeurent pour les visiteurs et étrangers. Parmi ses élèves nombreux cadres mauritaniens qui justement nombreux d’entres eux ne sont jamais revenus par manque de reconnaissance c’est encore un couteau au cœur de celui après l’extension de la ville, érigera avec le concours des Rossossois de l’époque (un nouveau quartier qui venait de naitre), une grande mosquée en 1953, étant plus grande et plus vaste que celle d’escale où le vénéré Serigne Mbaye y transféra la prière du Vendredi et celle des Eids (l’actuelle Mosquée de la Médine). Celle d’Escale sera érigée en Zawouiya où il effectuait les cinq prières quotidiennes, et sciences religieuses et la tarbiya Tidianiya. Plusieurs enfants de la Mauritanie à l’époque furent leurs premières humanités entre ses mains, ceux de la génération 40 et 50 à Rosso. C’est un vrai désespoir pour cette famille ! Le Président de la République été plusieurs fois saisi par des correspondances que l’actuel Khalif Elhadj Idrissa Wade adressées et déposées à la Présidence, pour des raisons de redressement de la situation de cette famille religieuse qui a été déplacée l’ors des événements de 1989, refugiés au Sénégal de 1989 à 1992, leurs biens harponnés. Et pourtant un acte d’injuste contredit officiellement, le retour de cette famille par arrêté Ministériel du mois d’octobre 1992, notifiant le retour et le rétablissement par l’ancien régime de Mawiya Ould Sid’ahmed Taya, sans aucune reconnaissance, étant donné que plusieurs vagues de refugiés ont été rétablies, sauf le cas de cette grande famille Religieuses d’Elhadj Mbaye Wade de Rosso, toujours sans suite. J’en passe pour dire au Président de la République Son Excellence Mohamed Abdel Aziz et de ses représentants que : La victoire venant de la part d’Allah a un prix : Le premier sens de ce nom qu’il est le vainqueur. Le courage que tu sois avec le fort. La force du croyant vient de sa confiance en Dieu. La force du croyant en s’appuyant en Dieu. La force du croyant est en appliquant la méthode de Dieu qui sera un prix. Les ordres ne sont pas par les souhaits. Ceux – ci sont les marchandises des stupides. Le tout puissant est l’honnête : L’autre sens dit que le puissant est honnête. Dans chaque société il ya une élite des gens qui est appelée dans la langue, l’élite du peuple : comme puissant, sincère, généreux, honnête, endurant et longanime. Ce sont l’élite des gens. Et ce sont les plus honorables. Pour cela et en vérité, quand les rois entrent dans une cité ils la corrompent, et font de ses honorables citoyens des humiliés ». Depuis sa mort en 1976, 36 ans à nos jours, sa famille a besoin d’être comptée, par reconnaissance des ses œuvres qui ont fait de Rosso une ville germe , au temps que personne n’y croyait au lieu des maltraitance liées a des considérations mal intentionnées de sens politique. Il n’ya pas que la politique pour exister étant donné que cette famille réussie déjà tout pour elle et par elle-même par la grâce de Dieu. Excepté de quelques personnalités qui ont toujours joué leurs rôles de reconnaissance envers cette grande famille religieuse, en l’occurrence : Le professeur Fassa actuel Maire de la commune de Rosso, Ba Madine Secrétaire Général de l’ONVS et encore plus Sidi Mohamed Diarra et tant d’autres talibés bonnes volontés qui se connaissent. La sagesse crie dans les rues; la sagesse fait retentir sa voix : Jusqu’à quand les moqueurs se plairont-ils à la moquerie? » Il y a une autre classe de gens qui se moque du nom des grands hommes religieux. Ils sont sûrement perdus, au même titre que ceux qui négligent un si grand salut. Dieu n’appela pas les hommes insensés parce qu’ils étaient idiots – pas du tout! Ils étaient appelés insensés parce qu’ils ne pensaient pas à ce qui leur arrivera, parce qu’ils n’attachaient pas de l’importance à ce qui était d’une plus grande valeur pour le bien- être de leur âme immortelle.

Ibrahim Idriss

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge