3ème édition du Festival international de Sélingué : Un événement à encourager

author-19787La 3ème édition du Festival international de Sélingué, Urban music and fashion, s’est déroulée du 28 au 30 mars 2014. L’événement a eu lieu sur son site habituel, sur les bords du Sankarani, le plus grand affluent du fleuve Niger. Un site que l’association Mali Art et Production a choisi afin d’en exploiter les atouts touristiques.

Placée sous le thème  «La Paix et  la réconciliation nationale», la 3ème édition du Festival international de Sélingué a offert un cadre idéal de débats et d’échanges sur la problématique de la réconciliation nationale, qui demeure une priorité pour les plus hautes autorités du pays. C’est pourquoi, en plus du caractère festif, qui permet à la jeunesse de se distraire et aux artistes et artisans de s’exprimer et d’exposer leur savoir-faire, le Festival de Sélingué s’inscrit en droite ligne des actions du Gouvernement de la République du Mali, déterminé à accompagner toutes les initiatives de développement, comme l’a déclaré l’Administrateur du Festival, Ibrahim Coulibaly dit IC.

 Pendant l’événement, les autorités administratives et politiques de la Commune de Baya ont apporté tout leur appui à la réussite de cet évènement. Sans oublier la population de Sélingué, avec l’accueil chacun réservé aux festivaliers, avec lesquels elle a partagé trois jours de détente et de divertissement.

 Une initiative à saluer, car elle participe au développement socioéconomique et culturel de la Commune de Baya. Malgré les quelques difficultés rencontrées, selon pas mal d’observateurs, la présente édition a été un succès, comme en témoignent la présence massive des festivaliers et le parterre d’invités. A cela s’ajoute le beau monde d’artistes nationaux et internationaux et de stylistes et, surtout, le grand public, qui était toujours présent sur les berges du Sankarani, et qui augurent d’un évènement aux grand succès futurs.

 Durant trois jours, les festivaliers, venus de divers horizons, ont eu droit à un programme riche et varié. Il s’agit de concerts avec des grands noms de la musique malienne, tels qu’Abdoulaye Diabaté, Babani Koné, Koko Dembélé, l’Ensemble instrumental du Mali, Batoma Kouyaté, Master Soumi, Mylmo, le Groupe Amanar, et d’autres venus de la sous-région, en l’occurrence Kamaldine de la Guinée et les Toofan du  Togo.

 Le festival n’était pas que réjouissances. Un volet économique a été décliné à travers une foire artisanale et agricole. Le programme a prévu aussi des conférences débats sur des thèmes aussi variés que la paix et la réconciliation nationale, le problème de l’orpaillage au Mali et l’insécurité routière.

 Enfin, il y a eu les «After», c’est-à-dire des boîtes de nuit à ciel ouvert au bord du Sankarani. Ils ont eu lieu les vendredi 28 et samedi 29, après les concerts et les défilés. Le programme  a aussi comporté une visite guidée du barrage de Sélingué, pour découvrir l’une des plus grandes réalisations hydroélectriques du pays. L’infrastructure a un triple avantage pour l’économie de notre pays. Elle fournit de l’électricité, permet la pisciculture intensive et irrigue des terres, facilitant des récoltes de fruits et légumes et la riziculture.

 Une kermesse, des balades en pirogue, du canoë kayak, au finish, tous les ingrédients étaient réunis pour la réussite  de cette 3ème édition du Festival international de Sélingué «Urban music and fashion».

 Rappelons que la particularité de cette édition a été la retransmission en direct sur la chaîne de télévision Africable des spectacles lors de chaque soirée. Cette retransmission a permis de partager ces moments de communion avec le reste du Mali et l’Afrique.

 Bandiougou Diabaté

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge