OMDL: communiqué de presse

OMDL logo

Khweidma Mint Abeid accuse, dans un litige foncier qui l’oppose avec Naji Ould Hweiji,  la cour de Teyaritt d’être rangée avec lui contre elle pour lui soustraire son terrain qu’elle habite depuis des décennies. Mint Abeid (mère de huit enfants) déclare que la décision du tribunal est  injuste et ne repose sur aucune réalité. Elle accuse le tribunal et le malfaiteur de comploter contre elle en lui arrachant tous les documents qu’elle possédait de son terrain, n ° 528 situé dans le quartier de Dar EL Barka secteur 3.

Mint Abeid affirme avoir entamé un litige avec une personne nommée Brahim Ould Mohamed sur le même terrain avant que le tribunal administratif de Nouakchott tranche en sa faveur. C’était le 29 novembre 2009 ; avant d’entrer dans un deuxième litige avec Naji Ould Hweiji. Le 5 février 2010 le tribunal de Teyaritt avait tranché en sa faveur.

Mint Abeid déclare aujourd’hui qu’ elle et sa famille sont condamnées à  vivre dans la rue après avoir reçu l’ordre de libérer la maison où elle a vécue toute sa vie avec ses enfants au profit de Naji.  Elle tire la sonnette d’alarme pour alerter les autorités mauritaniennes sur son cas et demande justice contre son impuissance devant l’influence de son nouveau rival. Il est important de noter que la plus part des litiges fonciers entre un vulnérable et un riche est sanctionné d’un verdict biaisé par les autorités judiciaires en faveur des riches.

Sur cette base, l’Organisation Mauritanienne pour les droits et libertés  déclare sa solidarité et son soutien avec la victime. Nous sollicitons l’intervention de toutes les forces vives et les militants des droits de l’homme de soutenir la victime contre l’oppression et l’injustice.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge