La pharmacie centrale du centre médical de Rosso (ancien hôpital)  a vendu à un patient un médicament prescrit pour les maux de tête à 2400UM-A alors qu’il se trouve à la pharmacie du centre hospitalier au PK7, à 1800UM-A, rapporte le site Legwareb.info qui cite sa source.

Il s’agit du même médicament et de la même fabrication, ajoute notre la source de presse. Du coup, les citoyens fustigent cette pratique  révolue et demandent aux autorités administratives de mettre fin à ces comportements révolus dont sont victimes les malades en situation difficile et leurs parents.

Le client à qui le médicament a été vendu demande l’ouverture d’une enquête auprès de ladite pharmacie, selon le site legwareb.

« Il y a personnes spécialisées dans la récupération des restants des médicaments des patients pour les vendre à d’autres pour se faire de l’argent sur le dos du malade qui est entre la vie et la mort » conclut-il.

http://legwareb.info/?q=node/7028

Source: Tawary

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *