58 millions de dollars de dommages et intérêts à un homme qui a perdu le quart de son crâne et l’usage de la parole

Antonio Lopez Chaj

Antonio Lopez Chaj

La justice californienne a accordé près de 58 millions de dollars de dommages et intérêts à un homme qui a perdu le quart de son crâne et l’usage de la parole dans une rixe à la sortie d’un bar de Los Angeles, a indiqué aujourd’hui son avocat. L’accident s’est déroulé en avril 2010, après qu’une bagarre eut éclaté dans un bar où Antonio Lopez Chaj s’était rendu avec des amis.

La victime « a été frappée à la tête avec une matraque par un agent de sécurité sans licence et sans formation, qui a ensuite écrasé sur le sol, à plusieurs reprises, la tête de M. Chaj », explique son avocat, Federico Sayre, dans un communiqué. « L’accident a entraîné pour M. Chaj des blessures neurologiques permanentes et profondes, qui nécessiteront des soins pour le reste de sa vie, ainsi qu’une chirurgie réparatrice pour son crâne », ajoute-t-il.

La victime a perdu l’usage de la parole et nécessite des soins médicaux 24 heures sur 24. Les lésions étaient d’une telle gravité qu’elles ont entraîné une ablation d’environ un quart de son crâne et de son cerveau.

Antonio Lopez Chaj a obtenu 11,5 millions au titres des futures dépenses médicales, 35 millions pour la douleur et la souffrance déjà endurées et 11 millions pour celles à venir. Son avocat s’attend néanmoins à ce que la société de sécurité condamnée fasse appel et n’exclut pas que l’affaire se finisse par une médiation.

 

« Ce verdict rendu pour les blessures reçues par une personne alors sans papiers montre que les jurés ne voient aucun obstacle à indemniser une victime, quel que soit son statut migratoire. C’est un grand jour pour le système judiciaire américain », John De Leon, un autre de ses avocats.
Source: Le Figaro  

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind