Fox news contre Maata Moulana – Lettre ouverte aux avocats des barreaux états-uniens

Fox_LC_message_en_anglais_2Madame, monsieur, C’est sous forme d’une lettre ouverte aux avocats inscrits aux barreaux des Etats-Unis d’Amérique – notamment ceux de Floride et de Washington DC– que je fais appel à vos services. Le 25/03/2015, moins d’un mois après le scandale des prétendues zones de non-droit à Paris (1), Fox News se faisait l’écho d’allégations encore plus graves et diffamantes, accusant, cette fois, une paisible petite bourgade du désert mauritanien et les étrangers qui y séjournent de collusion avec le terrorisme à visage islamique (2). L’affaire a fait moins de bruit que la précédente mais Fox News a été immédiatement averti, notamment par voie de presse (3), du caractère totalement calomnieux de ces allégations attribuées à une certaine Veryan Khan, « experte » en une officine privée vivant de la lutte anti-terroriste, le Terrorism Research Analysis Corporation, basé en Floride. La chaîne de télévision n’a pas tenu compte de ces avertissements. Avait-elle intérêt à continuer de soutenir ces mensonges ? Le fait est que le TRAC ne consent à communiquer l’ensemble de ses « investigations » qu’en contrepartie de 500 $ (4). Combien de téléspectateurs et internautes se seront-ils fait gruger par la publicité si complaisamment offerte au TRAC par Fox News ? La mise en ligne, quelques jours après la publication du célèbre media, de pages web (5) manifestement inspirées de celle-ci, en prouve, en tout cas, la virulence. La condamnation de l’escroquerie commerciale repose sur la mise en évidence de la calomnie. A cet égard, il faut distinguer au moins trois catégories de plaignants. Tout d’abord, la communauté mauritanienne qui réside à Maata Moulana, la cité éducative si stupidement incriminée par le TRAC, notamment son chef dont le domicile s’est retrouvé ciblé, sur une carte Google Earth, en tant que repaire de terroristes. Ces premiers plaignants n’exigent, a priori, qu’une chose : le rétablissement de la vérité. Une équipe de Fox News viendra enquêter sur place et son reportage diffusé au moins dans les mêmes conditions que la diffamation initiale. La seconde catégorie réunit les étrangers ayant séjourné ou séjournant à Maata Moulana. Si l’on s’en tient à la seule période post-11 Septembre, il s’agit de plusieurs centaines de personnes, au-delà du millier. Toutes se retrouvent individuellement menacées et, en première ligne, les plus pauvres, celles qui ont le moins de possibilités de se défendre contre l’arbitraire. Elles doivent être individuellement indemnisées, à titre de dommages et intérêts. Trois cents d’entre elles se sont déjà réunies autour d’une convention collective qui a admis, notamment, l’attribution d’une part de ces éventuelles indemnités, à la couverture des frais – rémunérations comprises – de la défense de Maata Moulana et de tous ses habitants. La troisième concerne la Mauritanie, en général, et, plus particulièrement, les organismes, publics ou privés, qui ont intérêt à la fréquentation touristique du pays. A l’instar de la ville de Paris, qui a, effectivement, connu, dans le passé, divers troubles, cette catégorie de plaignants ne peut s’indigner que de l’exagération outrancière de faits pour la plupart avérés. La Mauritanie a besoin de tribunes – peut-être donc, d’un tribunal – pour présenter, au public américain et, partant, à l’opinion internationale, la réalité de sa lutte contre le terrorisme et, au-delà, la tranquillité de son territoire, l’hospitalité de sa population. Comment faire entendre, à un juge américain, les différents degrés des dols subis par ces trois catégories de plaignants ? Le moindre non-musulman qui a séjourné un tant soit peu à Maata Moulana perçoit la diffamation portée par le TRAC et plusieurs de ces visiteurs ont déjà fait directement part de leur indignation à Fox News. Au cours de la dernière décennie, de hautes personnalités, comme monsieur LeBaron, ambassadeur des USA en Mauritanie, ont témoigné de la qualité des efforts éducatifs de la cité ; des media aussi prestigieux que « Le Monde » lui ont consacré des reportages… A un niveau national, l’Office National du Tourisme en Mauritanie dispose de nombreux Livres d’or vantant la qualité et la quiétude des séjours en Mauritanie, notamment ces dernières années… Mais toutes ces pièces, face au monument du 1er Amendement à la Constitution des USA, cuirassé du Patriot Act et des lois qui l’ont suivi, ne peuvent emporter l’adhésion du juge que mues par la conviction intime de notre défenseur. Seul un séjour préalable de celui-ci parmi nous est de nature à forger cette certitude. Nous vous proposons donc de venir – à nos frais, bien entendu – constater la réalité, sur place, dans toute sa diversité. Voiture, chauffeur, rencontres, officielles ou non, rien ne sera épargné pour vous faciliter la tâche. Vous nous remettrez, à l’issue de votre séjour, un document explicitant vos conclusions sur lesquelles nous bâtirons, ensemble, notre éventuel contrat de travail. Au final, si nous attendons évidemment, de cette collaboration, le redressement de l’insoutenable injustice dont vos compatriotes nous accablent, c’est bien les USA qui sortiront grandis de votre application patriotique à porter haut leurs valeurs. Là où tous les musulmans sincères, tous les hommes de bonne volonté se donnent rendez-vous : le Bien. A très bientôt, donc !

Ian Mansour de Grange

Notes

(1) : Voir, notamment, http://www.snopes.com/politics/religion/nogozones.asp

(2) : http://www.foxnews.com/world/2015/03/24/terror-triumvirate-isis-al-qaeda-boko-haram-training-together-in-mauritania/

(3) : Notamment : http://www.lecalame.info/?q=node/1862 – http://lecalame.info/?q=node/1943 – http://www.lecalame.info/?q=node/2018

(4) : http://www.trackingterrorism.org/article/uncovering-mauritania%E2%80%99s-jihadist-threat?redirect=1

(5) : Notamment, www.pibillwarner.com/2015/04/surveillance-photos-of-orlando-fl.html

Source : Le Calame

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge