70 millions d’ouguiyas du Fonds Fiduciaire BACOMAB pour les Aires Marines Protégées

les Aires MarinesLe fonds fiduciaire   BACOMAB a décidé d’accorder un financement de 70 millions d’ouguiyas  au titre de l’année 2015,  aux Aires Marines Protégées (AMP) de Mauritanie..

Cette décision est le principal résultat des assises d’un conseil d’administration tenues fin mars à Nouakchott.

Cette enveloppe couvre d’une part «la subvention au Parc National du Banc d’Arguin- pour l’appui à la consolidation et à la pérennisation du système de surveillance maritime et côtière du parc. Et une subvention accordée au Parc National de Diawling, pour l’appui à la surveillance, au suivi écologique, hydrologique, socioéconomique et la cogestion partagée des ressources naturelles ».

Par ailleurs, au cours des travaux de ce conseil d’administration, « la Fondation MAVA a signé une convention  pour le décaissement de la dernière tranche de sa participation  à la capitalisation  du Fonds fiduciaire BACOMAB pour un montant de 3 millions d’euros ».

Avec ces nouvelles ressources, le fonds fiduciaire dispose désormais d’un capital de 21 millions d’euros «générant des revenus permettant de contribuer au financement durable des Aires Marines Protégées (AMP) mauritaniennes et au soutien des populations résidentes ».

Les ressources du Fonds BACOMAB proviennent de l’Etat mauritanien, de la coopération allemande  (KFW et GIZ), la Fondation MAVA, l’Agence Française de Développement (AFD), le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) et l’Union Européenne (UE).

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge