Aziz declare : le dialogue reste à l’ordre du jour dans les mêmes conditions qu’auparavant

aziz conseilLe Président de la République MonsieurMohamed Ould Abdel Aziz a souligné que le dialogue reste à l’ordre du jour dans les mêmes conditions qu’auparavant et nous allons parvenir Inchallah aux résultats escomptés.

Il a ajouté, dans une déclaration à la presse ce mardi matin à l’issue de la visite qu’il a entreprise au niveau de certains services publics dans la wilaya de Nouakchott Sud, que l’opposition a le droit d’aller partout dans le pays et de faire les contacts qu’elle désire. Elle est d’ailleurs en retard sur ce plan c’est pourtant son droit le plus naturel.

Il a précisé que cette visite s’inscrit dans le cadre de celles qu’il a effectuées au cours des dernières semaines au niveau d’installations vitales à Nouakchott Ouest comme le projet de centre de cardiologie et autres pour s’enquérir de la situation de ces établissements, de leurs performances et garantir la qualité des prestations qu’elles présentent au citoyen mauritanien où qu’il se trouve.

Dans ses réponses à une question sur le dialogue, le Chef de l’Etat a indiqué qu’« il y a des contacts avec toutes les parties prenantes et nous allons parvenir Inchallah aux objectifs fixés à cet effet ».

S’agissant de la situation économique, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a précisé qu’elle est excellente, bien qu’elle ne soit pas au niveau des années précédentes en raison de la conjoncture que traverse l’économie mondiale qui connaît une crise qui influe naturellement sur n’importe quel pays, la Mauritaniecomprise.

Il ajouté que la Mauritanie a relevé, en temps opportun, le défi lié à la répercussion de la crise. C’est ainsi que le budget de l’Etat n’a connu aucun déficit, ce qui a mis le pays à l’abri des répercussions négatives de la crise économique mondiale.

Le Président de la République a poursuivi en disant que les mesures prises ont englobé la contraction des dépenses et une meilleure gestion des ressources ainsi que la lutte contre la gabegie.

Il a affirmé que certains parlent de la crise mondiale et de ses répercussions sur tous les pays, oubliant que l’origine de tout cela est la baisse vertigineuse des prix des matière premières comme le fer et l’or dont les prix ont chuté de 50%.

S’agissant du projet de renforcement de la sécurité dans la région du groupe des 5 Sahel, M. Mohamed Ould Abdel Aziz a noté que ce projet demeure – en dépit des derniers regrettables évènement qui ont eu lieu en Côte d’Ivoire – avec y compris la constitution d’une force pour faire face aux différentes menaces et dangers, aider à restaurer l’ordre et lutter contre le trafic des stupéfiants, ce qui va dans l’intérêt du terrorisme.

Source : Agence Mauritanienne d’Information

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge