A ce jour, aucun article sur l’expo de Béchir Malum…

expo de Béchir Malum...Ce n’est pas sérieux. Où sont passés les journalistes amis de la culture mauritanienne 2.0 ? Depuis mardi dernier, jour du vernissage de l’expo de Béchir à l’institut français, on attend un reportage photo ou juste un mot dans la presse mais toujours rien. Pourtant c’était la rentrée artistique de l’institut avec tout plein de nouvelles têtes. On m’a dit qu’il y avait le nouvel ambassadeur, le nouveau patron du Scac, qui remplace notre ami Fourcassié, qu’on voit là tout sourire avec le père Bourdais, infatigable agitateur du monde de l’art en Mauritanie mais dont le malheur est d’être arrivé après la grande vague de la renaissance de la peinture où les collectionneurs mauritaniens étaient plus nombreux et sortaient plus souvent.

C’était une belle époque où la mode en ville était d’offrir un tableau. Depuis, ça s’est calmé comme tout dans ce pays qui semble anesthésié malgré les efforts de quelques héros qui essayent de faire bouger les choses dans leur coin sans ménager leurs efforts.

Pour ma part, j’ai raté le vernissage car j’étais dans un jour sans, un de ces jours où, comme dit l’autre, le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle. Mais j’y suis allé le lendemain faire un tour avec l’expo rien que pour moi après avoir pris quelques livres.

J’ai été surpris de ne voir là rien qui puisse rappeler le trait de Béchir comme on peut le reconnaître à des kilomètres. Il faudrait écouter l’introduction du père Bourdais pour mieux apprécier le travail du jeune maître. J’avoue pour ma part n’être pas particulièrement amateur de ce genre de collage même si le travail de Béchir en la matière est très réussi. On y trouve naturellement quelques perles. Pas seulement les deux jeunes filles avec ces fameux regards mais les petits qui jouent ensemble. Le mélange des genres, des décors, de la culture donne une œuvre métisse saisissante.

On a vraiment l’impression d’un instantané pris directement dans les yeux de l’artiste avec comme filtre son imaginaire en 4D toujours en mouvement mais sereinement malgré une réalité difficile d’où il immortalise toute l’humanité plurielle.

Faut aller y faire un tour, c’est intéressant…

(à part mes photos prises avec le tél, les autres viennent de la page FB de Béchir )

http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9chir_Malum

http://bechirmalum.wordpress.com/

Source  VLANE

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge