A LA VISITE DU PRÉSIDENT MOHAMED OULD ABDEL AZIZ A KAEDI, REFUSONS L’HYPOCRISIE ET SAUVONS NOS CITES.

Diagana-Mamadou-Youssouf-et-Dia-OusmaneLe président Mohamed Ould Abdel Aziz en battant ses cartes dans la logique d’endormir le peuple Mauritanien a entamé plusieurs visites à l’intérieur du pays  dont les Hodh, Tiris Zemour , l’Assaba et ce 24 Avril 2015 c’est dans le Gorgol qu’il se rendra pour disséminer, faire avaler la pilule de la médiocrité sur sa gestion de notre chère  Mauritanie. Le général ,venu au pouvoir à la suite d’un putsch militaire vient de prendre gout au pouvoir et les grandes manœuvres dilatoires ont commencé pour se pérenniser au pouvoir ; le tout puissant Allah sait que toutes  ces tournées n’ont qu’un seul objectif majeur , pouvoir tripatouiller   par un referendum sur la possibilité d’un troisième mandat que l’on amputerait à la volonté et au verdict du peuple ,malheureusement préoccupé par la vie   chère du quotidien .L’autre possibilité  consiste de changer ou  dénaturer  la constitution Mauritanienne dans son contenu même imparfait ,mais stabilisatrice d’une Mauritanie   sous la menace permanente des secousses  et remous sociaux, du fait des inégalités, des injustices, de l’esclavage et du racisme observé  et maintenu sciemment  dans les  rouages  de l’état. L’entame d’un dialogue avec son opposition entachée des irrégularités, du double langage et de la manière la plus sélective de ces futurs interlocuteurs sont autant de vérités et d’illustrations qui masquent les réelles volontés  du Président de pouvoir , trouver un consensus et un déblocage des crises politiques, sociales économiques et culturelles dans ce pays. A travers ces tournées de noce, notre général, en perte de crédibilité et de confiance ,veut  se rendre utile aux yeux d’une population analphabète et peu politisée pour les futures échéances  électorales dont l’avenir immédiat nous en dira beaucoup plus ,j’en suis certain ,car l’avenir nous édifiera inchallah sur ces réelles intentions et demain, il sera jour.

Les visites trompent l’œil, basées sur le viol des consciences, sur la démagogie, les injustices et les inégalités entre les régions  et les hommes  ne sont nullement une méthode de  gouvernance et de réussite  en politique , malheureusement ,l’hypocrisie et la politique du ventre prennent souvent le devant de la scène à chaque visite du président dans les régions ou nos cadres se précipitent pour amadouer  et supplier les populations à venir  applaudir sans conviction  au passage de celui qui les empêche de s’épanouir, de se recenser en leur imposant des conditions impossibles et inhumaines pour les rendre apatrides, applaudir à celui qui veut enterrer le passif humanitaire pour avoir initié une prière nulle et non avenue un 25 Mars  2009  à Kaédi sans l’implication des victimes et sans leur pardon, accueillir  avec fracas celui qui entretient les gabegistes par des marchés faramineux et juteux sans contrepartie pour l’état. Comment comprendre la précipitation de nos cadres ,à vous dire d’ applaudir  un président qui ne tient nullement ces promesses , qui a tué l’essor économique , culturel  et le tissu social des Kaédiens, en nous privant des universités, de nos abattoirs historiques, de nos cultures vivrières par les dépossessions des terres  au profit  des proches et des étrangers ?Chers kaédiens et chers cadres de la région du Gorgol, s’il y a une leçon à tirer du passé c’est maintenant ou jamais, venez dire au président que Kaédi est devenu ,une ville morte, autrefois grenier de la Mauritanie, creuset des civilisations et du rayonnement  culturel et religieux il  est juste  devenu aujourd’hui ,le refuge des politiques en quête de se faire une situation ou  une promotion  sans en  calculer les conséquences sur l’avenir  de cette  grande ville historique, source de vertu et de bon vivre de par sa position géographique. Kaédiens et Kaédiennes , ne soyez pas dupes, venez dire au président que sa politique sur l’éducation, sur la santé,  sur le partage des richesses nationales, sur la gestion  des conflits pour citer la SNIM,sur l’agriculture et l’élévage et sa gestion  » caporaliste « de notre cité par le non recensement de nos populations de la région du Gorgol , la privation des libertés par l’emprisonnement des militants de Droits de l’Homme, Biram Ould Dah Ould Abeid, Brahim Ould Bilal et Djiby Sow  et d’autres comportements inadaptés  des commis de  l’administration dans la région, dont  par exemple les attributions   abusives des terres à des tiers alors que les propriétaires sont dans un état de  dénuement total  et sans défense, tels sont autant de doléances et de revendications légitimes que doivent défendre les populations et les cadres  sans hypocrisie pour les beaux yeux de n’importe quel visiteur dans la région . Fut-il le premier magistrat de la république.

Allah aime la vérité et vos applaudissements  dans le mensonge seraient un acte de démission et de trahison car la réalité est autre.

Bienvenu à n’importe quel Mauritanien à Kaédi mais disons nous des vérités crues  ,le général a failli à ses devoirs et doit se ressaisir  très vite pour la cohésion ,le developpement et la liberation des énergies dans nos contrées sans la politisation à des fins électoralistes qui nuisent considérablement à l’économie et à la paix sociale entre les communautés nationales.

Qu’Allah protège l’ensemble de la Mauritanie et la vérité reste la seule source de vertu et de bonheur pour le long terme.

Diagana Mamadou Youssouf dit Ibnou

Ex Officier de l’Armée Mauritanienne

Militant des Droits de l’Homme en France

Source: Essirage FR

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge