A notre Jeunesse Ardente : Donnez-moi vos vingt ans si vous n’en faites rien !

Ahmed Bazeid Ould Beyrouck« Un Etat est d’autant plus fort qu’il peut conserver en lui ce qui vit et agit contre lui. » (Paul Valéry).  – Il faut aimer son pays pour le servir. Vivre c’est choisir et non subir.

Je veux aviver et réveiller les consciences pour que la Mauritanie se développe comme une Patrie radieuse ou tous les Mauritaniens, sans distinction d’opinion, seront heureux de vivre. Pour que la famille demeure la cellule sociale, source d’énergie, d’esprit d’entreprise et de solidarité nationale.

Pour que l’Islam, notre sainte religion, reste la pierre angulaire sur laquelle s’édifieront le renouveau et la grandeur de notre pays.

Pour que vous soyez fiers de vos races fraternellement unies et de vos civilisations arabo-musulmane d’un côté, négro africaine de l’autre, parce que ces deux civilisations sont complémentaires sans tomber dans le racisme et sans mépriser aucune autre civilisation.

Pour que le Maghreb Arabe et l’Union Africaine deviennent une grande communauté unie par le sang et s’impose, comme telles au monde extérieur. Pour que la Culture et la Science assurent votre promotion sans pour autant couper les racines qui vous rattachent au peuple rural et à votre milieu social.

Pour que vous soyez des hommes responsables et libres, respectueux des droits et des libertés d’autrui. La Mauritanie, c’est un vieux pays riche de mœurs ancestrales de traditions séculaires de liberté et d’une belle civilisation.

Nous l’avons défendu contre le régime colonial. Et si dominateur que fût ce régime il ne nous à pas empêchés de parler, de critiquer, de revendiquer. C’est grâce à la liberté de parole que notre peuple a pu se former politiquement et s’armer moralement. J’écris ce message pour la jeunesse, pour ceux qui naissent à la vie.

Ces jeunes doivent se préparer aux responsabilités de demain. C’est un message politique, un hymne à la démocratie et aux libertés essentielles de l’homme. Et aussi un hymne à sa dignité. Aussi dirai-je à ces jeunes que vivre c’est choisir et non subir. Et leur rappeler ces vers de Sophocle dans Ajax : « Ah ! Donnez-moi vos vingt ans si vous n’en faites rien ! »

Je dédie à la jeunesse Mauritanienne si ardente et si radieuse, ces extraits des discours de Maître Moctar Ould Daddah : « Symbole de tous nos efforts le drapeau mauritanien flotte aujourd’hui fièrement sur tous nos bâtiments publics, d’Ain Ben Tilli à Kaédi et de Port-Etienne à Bassikounou… Il appartient maintenant à tous les Mauritaniens, à toutes les Mauritaniennes, par leur enthousiasme et leur volonté, de renforcer chaque jour l’Unité de notre Patrie… ».

« Le bilan d’un demi siècle de présence française en Mauritanie - c’est d’abord l’unité de la Patrie… ». « … Ses races fraternellement unies prouvent que deux mondes différents peuvent être associés par un idéal et des intérêts communs. ».

« Si le Sahara, le Sahel et le Fleuve, si le Chargue et la Guebla représentent des entités vivantes avec des vocations particulières, nous plaçons au dessus d’elles une seule entité qui les résume toutes : La Mauritanie». « Aux forces de distorsion existantes ou sous-jacentes, qu’elles viennent du Nord ou du Sud, nous substituerons, notre volonté unanime, une seule idée force, un seul idéal : la nation mauritanienne ».

« Tel est le message de paix.Tel est aussi l’avertissement solennel à ceux qui doutent de notre détermination à faire ensemble la patrie mauritanienne » Vive la Mauritanie libre et fraternelle. (Fin des citations). Notre peuple est réputé pacifique malgré sa diversité ethnique, tribale, voir clanique qui, sous d’autres cieux, aurait été source permanente de conflits. « A bon entendeur, salut».

Qu’Allah Bénisse la Mauritanie, Amine !!!

Ahmed Bazeid Ould Beyrouck

Source : Ahmed Bezeid Ould Beyrouck

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge