A Son Excellence Monsieur Le Président de la République, Mohamed Abdelaziz

indexFGTN - Objet : Plainte

Après salutation et respect – J’ai l’honneur de venir par la présente solliciter votre intervention auprès du chef d’état major de la gendarmerie, concernant le dossier du bus appartenant à la société SONEF et portant le n° 0764AA01:

En sollicitant l’intervention du Président de la République, nous comptons sur sa faculté d’adresser ses instructions suprêmes aux autorités compétentes à respecter la loi et nous lever l’injustice suite à la saisie du bus qui fait le transport public, vu que nous n’avons aucun rôle dans le contrôle des passagers, responsabilité réservée aux brigades de contrôle.

Mission accomplie par la brigade de la gendarmerie de Tamcheket où elle a procédé à l’arrestation d’un certain passager disposant des comprimés de drogue dans sa poche et qui a été par la suite conduit à la justice et le bus libéré. Nous avons été surpris quelques jours plus tard d’une autre brigade de gendarmerie de Nouakchott nous demander de faire retourner le bus pour garder à la caserne.

Après avoir contacté les autorités judiciaires, une ordonnance du Procureur de la République prés le tribunal de Nouakchott M. Cheikh Ould Bab Ahmed, a été adressée au chef du Premier bataillon de la Gendarmerie à Nouakchott, mandat judiciaire n° 37 du 27/03/2015 portant sur la levée de saisie du bus et son retour immédiat à son propriétaire , étant donnée que la saisie n’a pas été ordonné par une organe judiciaire rendant la saisi injustifiée (le document ci-joint) Laquelle ordonnance rejetée par la gendarmerie, sous prétexte d’ordre suprême du Président la République, ce que nous considérons une fausse information publiée par un haut responsable de l’état censé être le défenseur du Président de la République et ne se permettant de commettre ce genre de mensonge au nom de la Magistrature suprême qui n’opprime personne et ne s’ingère pas dans les compétences des autorités.

Etant donné que si l’un des passagers était coupable, le bus conserve son innocence et n’est nullement pas inclus dans cette affaire ; aucun autre lien nous lie avec le passager sauf le contrat connu entre chauffeur et passager Nous avons établi la présente lettre afin de nous acquitter et étudier la situation de ce bus et faire venir nos biens propres que représente ce bus afin que nous puissions continuer notre activité de transport et uniquement de transport. Enfin veuillez croire, Excellence Monsieur le Président de la République, à l’assurance de nos très hautes considérations.

Représentant de la société

Moueine Ould Ezeighim

Président de la FGTN

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge