Accord tripartite pour le rapatriement de réfugiés maliens

refugies maliens complet_refuge-160616Le ministre  de l’Intérieur et de la Décentralisation, Ahmed  Ould Abdallah, le ministre malien de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Hamadou Konaté,  et le représentant du Haut Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés  (UNHCR) en Mauritanie, Mohamed Al Wash, ont signé jeudi après midi, un accord tripartite pour le rapatriement volontaire et  organisé  de réfugiés maliens vivant en Mauritanie.

La nouvelle  convention  met en place une commission tripartite dont la mission « est de définir les modalités pratiques de mise en œuvre du programme de rapatriement volontaire ».

Par ailleurs « les signataires de l’accord tripartite s’engagent à respecter le caractère volontaire du rapatriement, dans la sécurité et la dignité, tout en garantissant le droit d’asile et la protection internationale en faveur des réfugiés maliens qui n’auront pas opté pour le retour ».

41.570 réfugiés maliens vivent actuellement  dans le camp de M’Bera (1400 kilomètres au Sud/Est de Nouakchott)  au  Hodh Oriental, une région  frontalière du Mali.

Ces réfugiés sont  arrivés en Mauritanie à partir de janvier 2012, suite à l’éclatement d’un conflit armé au Nord Mali.

En 2013, 4700 réfugiés maliens avaient regagné leur pays dans le cadre d’une opération organisée par l’UNHCR.

133.000 réfugiés maliens vivent actuellement entre le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie.

En 2013 et 2014, des  accords tripartites de rapatriement de  réfugiés ont été signés entre le Niger, le Mali et l’UHCR d’une part, et le Burkina Faso, le Mali et l’UNHCR d’autre part.

Les réfugiés maliens présents sur le territoire mauritanien sont généralement originaires de la région de Tombouctou.

La situation sécuritaire au Nord Mali reste encore  volatile du fait de la récurrence des attentats terroristes.

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge