Action gouvernementale : Priorité au sommet de la Ligue arabe

Priorité« LaMauritanie doit réussir le sommet de la Ligue arabe ». Le message est du président de la République qui l’a transmis au Premier ministre sommé de ne rien ménager à propos.
La rencontre organisée hier entre le président de la République et son Premier ministre a été brève, selon des sources dignes de foi. Le temps pour le chef de l’État d’insister sur l’impératif de la tenue d’un somment réussi de la famille arabe à Nouakchott et voilà les deux hommes mettre fin à l’audience.
Les directives et autres ordres transmis en la circonstance donnent l’entier pouvoir au Premier ministre, voire aux membres du gouvernement et aux mairies deNouakchott, d’agir dans le sens de la réussite du sommet de Nouakchott. Il s’agit pour le président de la République de faire de cette rencontre, un événement historique.
C’est pourquoi, il a été décidé au niveau de la Présidence de la République, que tous les soins nécessaires soient apportés à l’embellissement de la capitale, à partir de la fin du mois de juin : nettoiement des rues, pavage, badigeonnage des trottoirs, désensablement des grandes avenues, réhabilitation de tous les chantiers publics situés dans le centre-ville de Nouakchott, assainissement…
C’est aussi pourquoi, il a été décidé de tout mettre en œuvre pour rendre la cité paisible. Dans la foulée, une commission interministérielle serait mise en place, pour trouver des solutions à l’ensemble de ces mouvements de contestation qui ont pignon sur rue quotidiennement devant la Présidence de la République, le cas échéant, aux mendiants qui ont l’habitude de se retrouver dans le centre-ville.
En fait, le travail du gouvernement, dans l’espace temporel qui sépare le pays de la date du sommet, doit être strictement circonscrit au sommet de la Ligue arabe ! C’est dire qu’exception faite des questions sensibles, comme celles relatives à la sécurité de l’État, les pouvoirs publics n’auront d’œil et d’attention que pour le sommet de fin de juillet.
C’est aussi pour dire que la question du dialogue entre la majorité présidentielle est remise aux calendes grecques, de crainte surtout d’envenimer la scène politique.

MOMS

Source : L’Authentique

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge