Aéroport de Bruxelles: sécurité allégée pour fluidifier le trafic des passagers

2016-05-03t132358z_1631970942_s1betbxqveaa_rtrmadp_3_europe-attacks-belgium-airport_0Dès sa réouverture, le hall des départs de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem, terrain des attentats du 22 mars dernier, a vu des milliers de passagers affluer. Avec les mesures de sécurité renforcées avant de pouvoir entrer dans le bâtiment, de nombreux voyageurs ont raté leur vol ces derniers jours. Résultat : des passagers mécontents, une mauvaise image pour l’aéroport et les mesures de sécurité ont finalement été allégées.

A l’aéroport, de nombreux employés en gilet jaune aident les passagers à se repérer : entre le hall provisoire, le nouveau hall des départs et les tentes pour le contrôle de sécurité avant d’entrer dans le bâtiment, il y a de quoi se perdre.

Conséquence : les voyageurs sont un peu stressés avant le départ : « Les panneaux ne sont pas toujours très clairs parce qu’il y a les départs 1 et 2 et ils ne remettent pas les noms des compagnies partout. »

« Mon vol est à 20 heures 45. Mais on m’a prévenu qu’il y avait peut-être quatre heures d’attente. Je suis parti du boulot à 14 heures. C’est juste le stress d’être en retard. C’est tout. La sécurité, il n’y a pas de souci », déclare un autre passager. « Trois heures et demie à l’avance. Non, je n’ai pas peur de voyager ou de l’insécurité. Je suis tranquille », explique une jeune femme.

Les mesures de sécurité ont finalement été allégées. Plus question de contrôler chaque personne ou chaque bagage, les contrôles sont maintenant aléatoires. Les policiers repèrent par exemple les personnes qui semblent nerveuses.

« On doit faire face à un mécontentement général. Les passagers ne sont certainement pas habitués à ça ici à Brussels Airport. Ils sont plutôt l’habitude d’avoir un aéroport confortable et convivial. Ce n’était pas une situation idéale, c’est la raison pour laquelle nous sommes relativement satisfaits d’avoir pu la changer », Florence Muls, porte-parole de Brussels Airport.

Avec ce nouveau système, la longueur des files s’est considérablement réduite. Les passagers peuvent désormais arriver seulement deux heures avant leur vol.

Source: Rfi

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge