Aéroport de Nouakchott: Mouhidine Ould Ahmed Saleck Ould Bouh bientôt incarcéré

aeroport

Le patron de la société Ennajah qui construit l’aéroport international de Nouakchott, Mouhidine Ould Ahmed Saleck Ould Bouh, pourrait être envoyé en prison incessamment, tient-on de source encore officeuse.

Les déboires éventuels du patron de la société Ennajah seraient indissociables des retards des travaux sur la construction de l’aéroport international de Nouakchott. La construction de l’aéroport de Nouakchott qui devait être livré en janvier 2014 ne pourait vraisemblablement se terminer qu’en milieu de 2015 si de l’argent est à nouveau trouvé pour achever l’oeuvre.  On évoquait également son inauguration le 28 Novembre 2014. Mais selon les observateurs ce se sera « techniquement impossible dans ce délai ».

Ce retard irriterait donc le président Aziz qui tenterait par cette mise en examen éventuelle de se démarquer du groupe Ennajah après le troc et le prêt de 15 milliards d’ouguiyas consentis à son profit; des largesses attribuées à la proximité du Chef de l’Etat avec ce groupe. Une relation de plus en plus gêntante pour le Chef de l’Etat au moment où d’autres entreprises ont été malmenées pour irrespect de leurs cahiers de charge. Le surcoût de l’aéroport devient de plus en plus faramineux pour l’Etat qui traverse lui-même, avec la récession des cours des matières premières, un véritable goulot d’étranglement. Rappelons que l’Etat avait promis aux institutions financières (BM et Fmi) de ne débourser que 20 millions Usd pour les équipements de sécurité du nouvel aéroport. Mais la réalité est que l’aéroport confié à une entreprise privée est devenu un véritable gouffre pour le pays.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge