AFFAIRE BIRAM: La santé des membrs de l’IRA détenus est inquiétante

Des sources au sein de l’Ira parle de spasmes aigus ressentis par son leader Biram Ould Dah Ould Abeid, soulignant qu’il se plaint d’une maladie interne grave dont les médecins se sont abstenus de la révélation, précisant que le détenu Aboumedienne Ould Batta souffre également de douleurs urinaires, rappelant qu’il avait subi par le passé une opération de la colonne cérébrale et de son appareil urinaire, évoquant chez ce prisonnier des problèmes sérieux pour aller à la nature, insistant sur la nécessité de le présenter à des spécialistes pour éviter que son cas ne se dégrade et atteigne des seuils irrémédiables.

Les autres détenus souffrent selon les mêmes sources de maux divers. Le confrère journaliste Oubeid Ould Imijine aurait une oreille qui n’entend plus ainsi que des prurits à la seconde qui peuvent présager des signes de contagion capables de lui faire perdre totalement l’ouïe.

Ahmed Ould Hamar Vall souffre aussi de l’oreille et trouverait rarement le sommeil à cause des douleurs aigues et permanentes. Yacoub Diaara et Abidine Ould Mattalla ainsi que El Id Ould Limlih se plaignent quant à eux de maux de dents.

Devant cet état de santé alarmant généralisé à tous les détenus, le collectif de défense des prisonniers de l’Ira a adressé une demande à la direction de la prison pour obtenir l’autorisation de faire les examens nécessaires à ses clients , mais à chaque fois, cette requête avait buté au refus catégorique de cette administration pénitentiaire.

Dans le même cadre, les sources évoquent une visite effectué ce jeudi 23 aout courant par le juge chargé du terrorisme Mohamed Bouya Ould Nah, aux détenus de l’Ira dans leur lieu d’emprisonnement pour les entendre, mais tous avaient réfusé de répondre aux interrogations posées du magistrat se contentant de dire « hasbouna Allahou We Nima El Wekil ».

Md O Md Lemine

Source :Cridem


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind