Affaire Bouamattou-Aziz : Ould Raiss fait pression sur le DCB

Le gouverneur de la Banque centrale, Sid’Ahmed Ould Raiss, exerce d’énormes pressions contre le directeur du contrôle bancaire, Dieng Adama Boubou dans la croisade qu’il a engagée contre la Générale de Banque de Mauritanie, apprend-on de source proche de cette institution.

bcm_raiss_anime Sid’Ahmed Ould Raiss alterne ses pressions contre le directeur du contrôle bancaire pour l’impliquer dans la campagne de mise en banque route de la Banque qui, la veille, des déboires de son président du CA, l’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamattou, était créditée de plus de 18 milliards d’ouguiyas auprès de la Banque centrale.

Le gouverneur de la BCM qui aurait convoqué maintes fois à huis clos le DCB lui aurait également fait entendre que son engagement dans cette campagne serait « apprécié » en hauts lieux.

L’acharnement dont fait preuve le gouverneur de la BCM contre la Générale des Banques de Mauritanie est en déphasage avec les « largesses » illégales faites, au nez et à la barbe des institutions monétaires, par ce même gouverneur au profit d’hommes d’affaires auxquels il n’a pas seulement donné des licences d’exploitation de nouvelles banques mais leur a, en outre, prêté l’argent public pour leur mise en place.

Dans les salons nouakchottois, Ould Raiss ferait valoir des décisions de la présidence au profit de tels hommes d’affaires.

Rappelons que le PDG de la GBM, dans le collimateur du président Aziz, pour avoir pris ses distances politiques vis-à-vis de lui, depuis plus de deux ans aujourd’hui, fait l’objet d’incessantes tracasseries où les administrations sont instrumentalisées contre ses intérêts dans le pays.

Source : Mauriweb

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind