Affaire Hissène Habré : Le bâtonnier interdit aux avocats commis d’office de plaider

avocatsLes trois avocats commis d’office par la chambre africaine extraordinaire d’assises (Mes Mbaye Sène, Mounir Balal et Abdou Gning) ont reçu l’ordre de ne pas plaider en faveur de l’inculpé Hissène Habré, informe “Walfadjri”. Une décision qui, selon le journal de “front de terre”, a été prise, hier, par le Conseil de l’ordre saisi par l’ex-président Tchadien.

“Walfadjri” ajoute que si les avocats commis d’office passent outre l’interdiction du bâtonnat, ils s’exposent à des sanctions disciplinaires prévues par le règlement intérieur du barreau. Lesquelles sanctions peuvent aller de l’interdiction temporaire (pour une durée déterminée) d’exercer la fonction d’avocat ,à l’interdiction définitive (la radiation).

Avec cette nouvelle tournure, le procès de Hissène Habré qui devrait redémarrer ce lundi 7 septembre connaît un rebondissement. On ne sait pas ce que le Président de la chambre africaine extraordinaire d’assises, le burkinabé Gberdao Gustave Kam, fera, si l’on sait que le Code de procédure pénale sénégalais dispose qu’aucun accusé ne peut être jugé devant un juridiction d’assises sans l’assistance d’un avocat.

seneweb News

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge