Affrontements sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem

esplanadeLa police israélienne est entrée dimanche 13 septembre sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem pour, a-t-elle dit, empêcher une tentative de la part de Palestiniens de perturber les visites des juifs et des touristes étrangers à quelques heures du nouvel an juif.

Une fois de plus, c’est au moment de la visite des fidèles juifs que les incidents ont eu lieu. Plus de 650 personnes qui se sont rendues sur le lieu saint pour les deux religions, à quelques heures seulement du nouvel an juif, la fête de Rosh Hashana, l’un des moments les plus sacrés du calendrier juif. Cette fois encore, le ministre de l’Agriculture Ori Ariel était au nombre des visiteurs.

Selon la police israélienne, des dizaines de jeunes fidèles musulmans se sont retranchés sur l’esplanade des Mosquées. Ils ont, selon la même source, établi des barricades en plusieurs endroits. Des sources palestiniennes ont indiqué que les forces de l’ordre israéliennes ont pénétré dans la mosquée d’al-Aqsa, et ont provoqué des dégâts, ce qui est démenti par la police israélienne qui affirme que les policiers se sont contentés de fermer les portes du troisième lieu saint de l’islam, et qui indique par ailleurs avoir trouvé sur place des tuyaux bourrés d’explosifs.

Ces violences interviennent alors que le ministre israélien de la Défense a déclaré illégal le mouvement Mourabitoun, un groupe musulman dont le but est la protection des lieux saints. « Nous ne permettrons pas de transformer le mont du Temple en champ de bataille », a proclamé Gilad Erdan le ministre israélien de la Sécurité intérieure. La police a procédé à plusieurs interpellations. On signale par ailleurs une vive tension également en Cisjordanie.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge