Afghanistan: double attentat meurtrier, au moins 22 morts

à KaboulLundi 20 juin, un premier attentat perpétré par kamikaze à pied a visé un minibus à Kaboul. Au moins 14 personnes ont été tuées. L’attaque a été revendiquée sur les réseaux sociaux par un porte-parole des talibans afghans. Un peu plus tard dans la matinée, au moins huit personnes ont été tuées et 18 autres blessées dans l’explosion d’une moto piégée dans la province afghane du Badakhshtan (nord-est), ont rapporté les autorités locales.

Une première explosion à Kaboul à l’aube

Le kamikaze s’est présenté « à pied », selon les forces de l’ordre, peu avant 6 h heure locale sur une route de l’est de la capitale, menant à la grande ville de Jalalabad. Dans le quartier de Banae, précise Reuters. L’attaque visait un minibus transportant des employés de sécurité népalais. A Kaboul, les Népalais sont généralement employés par l’ambassade américaine pour sa sécurité.

Parmi les victimes figureraient en fait des Népalais mais aussi des employés afghans, précise Reuters, citant le chef de la police de Kaboul, Abdul Rahman Rahimi, qui ajoute que le kamikaze aurait attendu près du complexe où logeaient ces employés, et se serait mis en action lorsque le véhicule s’engageait dans le trafic matinal. Plusieurs personnes qui se trouvaient sur un marché voisin auraient été blessées.

■ Revendication de l’attentat par les talibans

Sur les réseaux sociaux, un porte-parole des talibans, qui réclament le départ des forces étrangères du pays, a revendiqué l’attentat, précisant qu’il ciblait « les forces d’agression » en Afghanistan. « Tôt ce matin, nous avons conduit une attaque martyre contre des gardes des forces d’agression, faisant 20 morts et blessés », a indiqué Zabihullah Mujahid, promettant de fournir « d’autres détails ».

Il s’agit de la première attaque signalée à Kaboul depuis le début du ramadan, le 6 juin. La dernière attaque enregistrée dans la capitale afghane remonte au 19 avril dernier. Revendiquée par les talibans, elle avait fait 64 morts et plus de 340 blessés. C’est aussi le premier attentat depuis l’annonce, la semaine dernière, du renforcement de l’engagement américain au sol et dans les airs contre les insurgés talibans.

Un second attentat dans le Badakhshtan

Au moins huit personnes ont par la suite été tuées, et 18 blessées, dans une deuxième explosion survenue en Afghanistan, celle d’une moto piégée dans la province afghane du Badakhshtan (nord-est). Ce sont les autorités locales qui ont rapporté l’information. L’attentat a visé un marché dans la petite ville de Keshim et « toutes les victimes sont des civils », a précisé le porte-parole du gouverneur de la province, Naweed Froutanu.

■ Les talibans progressent dans le pays

Au Afghanistan, les insurgés progressent, principalement dans le sud et l’est du pays, mais aussi dans les provinces du nord. Face à eux, au sein de l’opération de l’Otan « Resolute Support », on dénombre encore de nos jours près de 10 000 éléments, dont 5 500 Américains, qui interviennent principalement comme conseillers et formateurs.

Le mois dernier, le chef des talibans Akhtar Mansour a perdu la vie dans une frappe de drone américain, remplacé par Haibatullah Akhundzada. Toujours le mois dernier, près de Kaboul, un attentat contre un autobus transportant du personnel du ministère de la Justice a eu lieu, ainsi qu’une attaque contre un tribunal à Ghazni. Les talibans avaient revendiqué les deux actions, en représailles à l’exécution de six prisonniers insurgés.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge