Africa Race 2014 – étape 5 : Qui pour arrêter Schlesser et Magnaldi

AFR5ème étape de cette édition 2014 de l’Africa Eco Race et, comme d’habitude dirons-nous par raccourci facile, elle a été remportée par le quintuple vainqueur de l’épreuve Jean-Louis Schlesser et son navigateur pour cette année Thierry Magnaldi. Derrière, les autres tentent de suivre.

Le parcours du jour ne comportait « que » 204 km de spéciale puis 578 km de liaison. Avec une spéciale si courte on s’attendait à ce que les écarts soient relativement faibles. Mais c’était sans compter sur le talent du Schless. A l’Africa Race, on part dans le sens de l’arrivée de la veille. Schlesser part donc 5ème mais dès le début envoie du gros ! Les mécaniques vont souffrir sur ces pistes rapides mais caillouteuses. Ca sent la crevaison à chaque instant et à ces vitesses là c’est du haut vol.

A mi-chemin environ c’est LE gros morceau de navigation et les copilotes entrent en action. Magnaldi dirige Schlesser de main de maître qui file, que dis-je, qui vole vers sa deuxième victoire d’étape. Derrière, seul le Hongrois Szalay a pu le suivre. Il finit tout de même à 6 minutes et 1 seconde du buggy numéro 200. En 1 heure 40 d’étape, mettre 6 minutes au 2nd montre le niveau de Schlesser sur la journée. Loomans finit 3ème de l’étape mais a peiné et prend 12 minutes 49 de plus.

Turon Barrère et Sabatier ont quant à eux fait une petite erreur de navigation qui se paye cash. 7 ème et 8ème, ils perdent respectivement 19 minutes 02 et 20 minutes 03 sur Schlesser. De grosses minutes pour le général. Schlesser est plus que jamais en tête avec désormais 39 minutes 59 sur le Belge Loomans et 57 minutes 17 sur Sabatier suivi par Turon Barrère à 4 minutes 54.

Du coté des camions, la Portugaise Elisabete Jacinto a fait parler la puissance de son MAN et malgré la vitesse limitée de ces mastodontes, elle arrive 12ème à 24 minutes 22. Elle devance Tomecek de près de 2 minutes et remonte ainsi au général. Sur la troisième marche on retrouve le Belge Essers qui arrive 2 minutes 11 secondes derrière Tomecek.

Au général (même si les camions sont dans le même classement que les autos à l’Africa Race) Tomecek reste en tête (à la 9ème place à 3 heures 3 minutes de Schlesser) avec encore 13 minutes 57 d’avance sur Jacinto (10ème) et Kovacs à 31 minutes 50 derrière Jacinto.

Demain, journée de repos. Bienvenue pour tout le monde, elle va permettre aux organismes fatigués de se refaire une petite santé et aux mécaniques de se faire bichonner avant d’attaquer la Mauritanie et ses dunes vicieuses. Les étapes à dunes sont attendues avec impatience par les camions qui devraient (enfin) se refaire la cerise face aux autos.

Ce qu’il y a de bien avec l’Africa Race, c’est que l’on peut ne pas finir une étape et pour autant continuer jusqu’au bout (avec d’assez lourdes pénalités pour ne plus jouer le classement). C’est sans doute cela l’esprit rally-raid. Tous, tous ensemble, jusqu’au bout.

Source et illustration : Africa Race/A. Rossignol

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge