AI et d’autres ONG réclament la libération Birame et Ould Ramdhane

AI et d’autres17 organisations de défense des droits humains parmi lesquelles Amnesty Internationale (AI) exigent des autorités mauritaniennes la libération de Birame Ould Dah Ould Abeid, leader de l’Initiative du mouvement Abolitionniste (IRA) et de son compagnon Brahim Ould Ramdhane, condamnés à 2 ans de prison, dans une déclaration rendue publique jeudi soir.

Considérant les militants antiesclavagistes comme « des détenus d’opinion », la déclaration attire l’attention sur « la dégradation de l’état de santé de Birame Ould Dah Ould Abeid, qui doit recevoir des soins appropriées.

Les lenteurs notées dans le traitement de ce détenu s’apparente à un traitement cruel, inhumain et dégradant. Le gouvernement sera tenu responsable de tout ce qui pourrait advenir ».

Les ONG invitent la Mauritanie « à cesser de cibler les militants anti-esclavagistes, dont 2   ont été  condamnés uniquement pour leur participation à un rassemblement pacifique ».

Source : Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge