Aïda toutes griffes dehors : » Aucune preuve contre Karim (…) Ce n’est pas sérieux de déclarer candidat un détenu (…) Macky ne progresse pas … »

7623794-11778572Regroupant son état major dans son fief de Bambey, Aïda M’bodj s’est défoulée sur plusieurs de ses adversaires. La part belle a tout de même été réservée au Président Macky Sall et à certains de ses détracteurs au sein du Pds.

Fidèle à son attachement au Président Wade, la présidente du conseil départemental de Bambey a rappelé qu’elle doit beaucoup à ce dernier.  » En bon père, il a élevé ses enfants et les enfants des autres. Il a fait pour eux ce que même nos parents n’ont pu pour nous, leur progéniture. Nous lui devons beaucoup. » Et dans la même foulée, la libérale de s’estimer choquée par l’emprisonnement de Karim Wade, accusant le Président Macky Sall de chercher à mettre en prison les pièces maîtresses du parti libéral.  » Que tous les Sénégalais sachent que  sur l’affaire Karim Wade aucune preuve n’a été fournie. Ils l’ont jeté en prison sans raison. Nous combattrons pour le faire libérer lui et les autres détenus… « 

Macky Sall a jeté en prison 26 de nos camarades

Pour Aïda M’bodj, l’arrestation de Serigne Assane M’backé ( à qui il a rendu visite samedi ) n’est ni plus ni moins, la résultante de son soutien à Karim Wade . » Aujourd’hui, nous savons que le régime s’est résolu à jeter en prison tous ceux qui soutiendront Karim Wade. C’est pourquoi, je sais à quoi m’en tenir. Laissez-moi vous  prendre à témoin. Je suis  décidée à mener le combat. Nous devons avoir une démarche inclusive et libérer nos frères emprisonnés!  »  Ainsi, se désolant de la mise aux arrêts du patron de l’Ujtl, de celui du MEEL, de plusieurs responsables des structures du parti libéral, du responsable du pool d’avocats censé défendre les victimes en prison, Aïda M’bodj rappelle n’être candidate à rien tant que ces derniers ne sont pas libérés « . Dans sa résolution, la fédération départementale de Bambey a dénoncé ces arrestations arbitraires et abusives avant d’interpeller l’opinion nationale et internationale sur la question.

Ce n’est pas sérieux de déclarer candidat un détenu….

Revenant sur l’appel à la candidature lancé par le Pds pour choisir son candidat en 2017,  Aïda M’bodj s’est déclarée, encore aujourd’hui, non intéressée, au même titre que la fédération départementale de Bambey.  » Ce n’est pas sérieux de déclarer candidat un détenu.  On dit que je combats Karim. Ce n’est pas le cas. Tout au contraire, j’ai effectivement adressé une lettre au Président Wade pour lui dire ma désapprobation. Un État n’est pas une chose anodine. Les enjeux  de l’heure sont  sérieux. Je me démarque de ce choix « . Tout comme en a fait la fédération qui déclare « n’avoir ni voté, ni participé au processus qui a abouti à cette décision. « Et Aïda d’inviter ses frères et sœurs de parti de se mobiliser pour la libération des détenus.

Que chercherai-je chez Macky ?

Annoncée chez Macky Sall, Aïda M’bodj en a ri jusqu’aux larmes.  » Qu’ est -ce que j’irai chercher chez Macky que je n’envie aucunement. Il ne connait pas mieux que moi l’Etat, il n’est pas plus compétent que moi en matière de gestion et c’est quelqu’un qui ne progresse pas. Arrêtons ! Je suis dans le Pds… « . Que tout le monde se le tienne pour dit! La libérale a reçu la visite de Serigne Moustapha M’backé, fils de Serigne Sidi Mokhtar M’backé.

Source: Dakaractu2

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge