Aioun: Le candidat Ould Abdel Aziz interpelle de nouveau la jeunesse pour prendre son avenir en main

Azizcandidat

La jeunesse c’est la force politique d’aujourd’hui et de demain. Elle ne peut être ignoré par ceux qui veulent diriger les Nations. Le candidat Ould Abdel Aziz est très édifié sur ce réservoir électoral puissant et sur sa capacité de changer le cours du train politique. Raison pour laquelle, après l’avoir côtoyé au show télévisé  organisé au début de l’année avec plus de 400 jeunes issus de toutes les franges du pays, il interpelle aujourd’hui depuis la capitale du Hodh Gharbi Aioun la jeunesse pour s’impliquer activement et massivement dans les choix de demain.

Une histoire passionnelle entre le Président candidat et la jeunesse qui émerge à toutes les occasions, comme récemment au sommet de l’Union Africaine, où Président en exercice de cette organisation, Ould Abdel Aziz a appelé à sauver cette force vive de l’endoctrinement, de l’extrémisme, de la dépravation et de lui créer les conditions nécessaires à son épanouissement. Le candidat manifeste cet intérêt grandissant parfois en jouant sur d’autres accordéons.  Fidèle à  son discours dirigé contre les caciques du pouvoir, quand il disait en mars 2012 à Nouadhibou  : « «Je vous parlerai de façon expresse et sincère, contrairement aux méthodes d’une couche de vieillards qui se sont nourris sur le pillage systématique des richesses du pays et des sources de revenus du citoyen et qui se sont habitués à la démagogie et à l’exploitation abusive des sentiments des mauritaniens modestes et de bon cœur», Ould Abdel Aziz récidive à l’endroit des barons en disant hier devant les populations d’Aleg : « la révolution des vieillards a tenté en vain d’entraver le processus mais que le peuple a été de la partie si bien que le pays est parvenu à des résultats palpables de l’avis de tous ». Il n’est resté à ces gens là que de tenter d’entacher l’image du pays à l’intérieur comme à l’extérieur », a-t-il noté. Selon le président de la République, «  la scène politique nationale a été marquée par l’entrée de nouveaux visages aussi bien au niveau du parlement qu’au niveau des municipalités, ce qui va lui donner un sang nouveau et une nouvelle dynamique ».Et d’ajouter   « l’important n’est pas que tel ou tel gagne, mais l’importance réside plutôt dans le taux de participation qui traduit l’intérêt accordé par le peuple mauritanien en général à l’ancrage de la démocratie dans le pays ».

Source: leveridique

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge