Airtel, MTN, Orange et Inwi en concurrence pour les parts de Tunisie Telecom dans Mattel

mattel - rimweb.netL’opération de cession des parts de l’entreprise Tunisie Télécom dans la société de téléphonie mobile mauritanienne Mattel semble être sur de bons rails. L’opérateur historique a requis l’expertise de la banque BNP Paribas pour lui trouver un acquéreur. Des noms comme Bharti Airtel, MTN, Orange et Inwi, la filiale marocaine de Zain, sont cités. Les actions de Tunisie Telecom sont évaluées à pas moins de 100 millions de dollars.

Tunisie Télécom avait décidé depuis 2011 de céder ses 51% d’actions dans Mattel pour se concentrer sur le marché local où il perd du terrain face à la concurrence. Depuis janvier 2011, l’opérateur historique a connu quelques déboires, notamment la grève qui a duré 2 mois et lui a fait perdre près de 2 millions de clients. Si Tunisie Télécom semble avoir de bonnes raisons pour vendre Mattel, le site d’informations Web Manager pense le contraire.

Dans un article daté du 9 novembre 2012, Web Manager expliquait pourquoi Tunisie Télécom ne doit pas vendre. Pour le site, Tunisie Télécom manque simplement d’ambitions internationale comme Maroc Telecom avec ses filiales dans plusieurs pays d’Afrique comme le Mali, la Mauritanie, le Burkina Faso ou encore le Gabon.

« En décidant de liquider Mattel, Tunisie Télécom ne prend-il pas le risque d’hypothéquer, quelque peu, son avenir, alors que nos compétiteurs maghrébins cherchent à se déployer sur l’Afrique, à y exporter et à y gagner des parts de marché surtout dans un secteur prometteur et dynamique que sont les télécoms et les TIC? », s’interrogeait alors le site Web Manager.

Source : Agence Ecofin

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge