AJD-MR : Déclaration

ajd_mrLe gouvernement mauritanien vient de rendre publique une circulaire rabaissant à 10 ans l’âge de détention obligatoire de la carte nationale d’identité.
Une telle mesure, sous des apparences de bonne gestion administrative, cache en réalité une véritable catastrophe pour nombre d’élèves (et en particulier négro-africains) non encore enrôlés à ce jour, parce que leurs ascendants eux-mêmes ne l’ayant pas été auparavant, pour des raisons strictement discriminatoires.
Pour cette raison, la plus part des élèves négro-africains ne pourront pas se présenter à l’examen d’entrée en sixième, car dépourvus de la carte nationale d’identité. Parmi ces élèves, les enfants des anciens déportés, dont on sait que nombre d’entre eux n’ont pas été enrôlés.
Encore une provocation de plus contre ces citoyens qui, après avoir été malmenés par leur propre Etat, se voient aujourd’hui doublement trahis par lui. S’il y avait encore des gens pour douter des arrière-pensées discriminatoires de ce gouvernement au travers de cet enrôlement très tôt décrié, cette mesure vient mettre fin à leur scepticisme.

Fidèle à sa ligne politique, l’AJD/MR :

-Condamne avec la plus grande fermeté cette mesure inique et insensée.

-Exige son retrait immédiat pour ne pas pénaliser une partie de nos enfants

-Réclame l’enrôlement prioritaire de tous les anciens déportés pour mettre fin à leur calvaire.

L’AJD/MR formule ces exigences sans grande illusion et sans complainte désormais ; car ayant déjà posé l’analyse que ce système raciste et esclavagiste s’est définitivement abêti du fait de sa surdité désormais chronique face à la souffrance des opprimés. Il prépare de ce fait même sa propre implosion.

Nouakchott, le 11 mai 2016
Département de la communication

Source : Communication AJDMR

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge