Aleg : Formation de 5O leaders religieux sur les MGF

mgfLe Ministère des Affaires Islamiques et de l’Enseignement Originel  (MAIEO) vient d’organiser à Aleg, avec l’appui de l’UNFPA, un atelier de formation sur les Mutilations Génitales Féminines (MGF). Ont pris part aux travaux de cet atelier qui a duré deux jours, 50 leaders religieux en provenanced’Aioun, de Tintane, de Kiffa, de Tidjikja et d’Aleg, de l’Assaba, du Tagant  à raison de  dix participants par zone. Les participants  ont suivi durant cette formation plusieurs  communications qui  traitent de questions liées  aux  MGF et  une présentation du document : «  l’Islam et  l’excision ».

La cérémonie de clôture qui a eu lieu ce vendredi  10 septembre a été marquée par une allocution  prononcée par le Directeur de cabinet du Wali du Brakna. Monsieur  Mohamedou Moulaye Beydi  a mis en exergue l’importance de cette formation qui vise à éclairer l’opinion à travers ses leaders religieux sur les conséquences néfastes des MGF précisant que l’Islam  préserve la vie humaine  et  prohibe tout ce qui peut nuire à  sa dignité.

Pour sa part la chargée de mission au MAIEO et Coordinatrice du  projet  PILRPQP  a rappelé   le rôle des imams  dans la diffusion du message compte tenu de l’aura qu’ils ont au sein  de la société  les invitant  à  s’impliquer davantage,  à  prêcher  pour   un changement de mentalités et  de  comportement à même de garantir l’abandon de ces pratiques néfastes.

Madame Khadijettou  Mint  Mohamed Elmamy  a tenu à préciser que  les activités du  PILRPQP  s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre  de la  politique du gouvernent  à travers  la  limitation  des décès maternels  et infantiles en réponse aux orientations du Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz  dans ce domaine.

Moustapha Bechir 

Source: Lecalame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge