Alerte: Suspicion d’un cas de fièvre hémorragique à l’hôpital Cheikh Zayed

Une enquête serait actuellement en cours sur une suspicion d’un cas de fièvre hémorragique à l’hôpital Cheikh Zayed de Nouakchott, mobilisant fievre hemoragiqued’importantes ressources humaines et logistiques pour diagnostiquer le patient et identifier la pathologie et déterminer la nature exacte du virus.

La fièvre hémorragique virale – comme le virus Marburg, Ebola, la fièvre jaune ou la fièvre de la « vallée du Rift » – entraîne dans de nombreux cas des hémorragies internes, souvent mortelles.

Dans le cadre de cette urgence, les services médicaux de la capitale doivent être en alerte et prendre les dispositions préventives nécessaires pour ce cas de figure notamment le dépistage de nouveaux cas éventuels, l’isolation des patients infectés si la pathologie est confirmée par les examens médicaux *…

… la formation des équipes sanitaires sur la manière de prévenir d’autres propagations de virus et la diffusion d’informations pour les populations des zones affectées par le virus.

Pour rappel, les habitants de Nouakchott avaient été pris d’une grande panique en septembre 2009, à cause de l’existence d’une maladie qui s’apparente à une fièvre hémorragique et qui avait fait à l’époque trois morts. Le Ministère de la santé avaient observé au début une prudence sur la nature de la maladie pour laquelle et envoyé des prélèvements à l’institut pasteur de Dakar (laboratoire de référence).

A l’époque, les conditions écologiques à Nouakchott, marquées par la chaleur étaient présentées comme étant un environnement favorable à la reproduction des microbes et moustiques sources de multiples infections, surtout au sein d’une forte concentration démographie d’environ un million habitants.

Notons que sept personnes atteintes de méningite avaient trouvé la mort en mars 2009, dans le département de Tintane (800km au sud-est de Nouakchott). En Mauritanie, il n’existe aucun centre de référence pour la confirmation des épidémies et le système sanitaire dans son ensemble est jugé déficient.

Source : cridem

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind