ALGÉRIE :: Can 2017: L’Algérie ne décolère pas

Algerie110614300Mohamed Raouraoua, le président de la Fédération de football de ce pays parle de trahison. Le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, contre-attaque après l’échec de l’Algérie à obtenir la Can 2017. Le dirigeant s’en prend au Mali et au Bénin, qu’il accuse d’avoir trahi son pays.

Mohamed Raouraoua ne décolère pas après l’attribution de la Can 2017 au Gabon plutôt qu’à l’Algérie. Montré du doigt par une partie de son opinion publique en raison de cet  échec, le président de la Fédération algérienne de football a pris le temps de mûrir sa riposte. Celle-ci est tournée contre le Bénin et le Mali. Les deux pays auraient donné leur voix au Gabon alors qu’ils avaient assuré l’Algérie de leur soutien lors du vote du 8 avril.

« Désormais, il faudra mettre un terme à toutes sortes d’aides envers les deux pays. Ni matches amicaux, ni stage de recyclage, ni rien du tout », a déclaré Mohamed Raouraoua au journal algérien Le Buteur. Dans l’immédiat, peu de conséquences concrètes sont à attendre : souvent opposés à l’Algérie en poules éliminatoires ces dernières années, les deux pays d’Afrique de l’Ouest ne sont cette fois pas tombés dans la poule des Fennecs.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge