Algérie : Neuf militants d’Aqmi tués


Le Point.fr : L’armée a annoncé avoir abattu les terroristes à l’extrême sud de la préfecture de Boumerdès, à l’est d’Alger.

Neuf membres d’al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), dont un chef, d’un camp de combattants et un autre islamiste ont été tués dans la semaine à proximité de la Kabylie (nord-est), selon un communiqué du ministère de la Défense cité samedi par la presse. Le groupe a été tué à l’extrême sud de la préfecture de Boumerdès, à l’est d’Alger, et le combattant dans un village de la même zone proche de Bordj-Menaïel, selon le communiqué citant des sources sécuritaires.

La première opération a neutralisé une unité de la phalange Zemmouri, du nom de son « émir » (chef), Boubeker Zemmouri, 29 ans, qui fait partie des hommes abattus, et d’un village dont il était originaire, selon le communiqué. L’armée a ensuite engagé jeudi matin une opération offensive, selon la même source. Les militaires algériens ont saisi des armes et des panneaux solaires utilisés par cette unité d’El-Arkam, brigade la plus active d’Aqmi dans le centre de l’Algérie, selon les mêmes sources. Le quotidien Le Soir d’Algérie a indiqué qu’El-Arkam avait organisé et fait exécuter entre 2007 et 2008 une dizaine  d’attentats-suicides. Il y a une dizaine de jours, les autorités avaient annoncé l’arrestation de trois islamistes armés, dont le chef de la « commission juridique » d’al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), Necib Tayeb, dit Abderrahmane Abou Ishak Essoufi, un très proche de l’émir national Abdelmalek Droukdal, dans le sud de l’Algérie.

Source: Taqadoumy


Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge