Algérie: Un imam condamné à six mois de prison pour avoir demandé l’exécution d’un journaliste

imamUn imam a écopé d’une peine de six mois de prison dont trois ferme par la justice algérienne pour avoir demandé l’exécution d’un écrivain pour apostasie.
La justice algérienne a condamné mardi à six mois de prison, dont trois ferme, un prédicateur salafiste ayant demandé l’exécution du journaliste et écrivain Kamel Daoud Rechercher Kamel Daoud pour « apostasie ».
Kamel Daoud avait déposé plainte pour «menaces de mort» contre le prédicateur qui avait appelé en décembre 2014 sur sa page Facebook les autorités algériennes à le condamner à la peine capitale et à l’exécuter en public.
Cet appel intervenait après une intervention de M. Daoud dans une émission de télévision française, où il avait critiqué le rapport des musulmans à leur religion.
Le prédicateur salafiste devra également versé une amende de e 50.000 dinars (450 euros ).

Source: Koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge