Ali Zeidan, Premier ministre libyen, enlevé en plein centre de Tripoli

libyen _ Ali Zeidan Le Premier ministreLe chef du gouvernement libyen de transition a été enlevé tôt ce jeudi 10 octobre 2013 par un groupe armé à Tripoli. L’information a été confirmée par le gouvernement. Le Conseil des ministres libyen tient ce matin une réunion d’urgence. L’ancien groupe rebelle de la Chambre des révolutionnaires de Libye a revendiqué l’enlèvement.

Ali Zeidan a été escorté par des hommes armés à la sortie de son hôtel, qui est situé en plein centre de Tripoli, juste à côté de la vieille ville. Il s’agit d’un des grands hôtels de luxe de la capitale libyenne, face à la mer.

En principe, la sécurité est forte autour de cet hôtel, pour protéger les diplomates, les hommes politiques libyens et les businessmen. Mais visiblement, la sécurité de M. Zeidan et celle de l’hôtel n’ont rien pu empêcher.

Qui sont ces hommes armés ? Certains pointent du doigt d’anciens rebelles. Pour l’instant, seul un groupe a revendiqué l’enlèvement ; il s’agit de la Chambre des révolutionnaires de Libye.

L’enlèvement survient cinq jours après la capture à Tripoli, par un commando américain, d’Abou Anas al-Libi, un chef présumé d’al-Qaïda. « L’arrestation » de M. Zeidan, selon les termes employés par les ex-rebelles, ferait office de représailles.

Elle « intervient après la déclaration de John Kerry concernant la capture d’Abou Anas al-Libi, après qu’il a dit que le gouvernement libyen était informé de cette opération », explique un porte-parole du groupe d’ex-rebelles.

 

Source : RFI

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge