Alpha Condé,prèsident guineen est tombé au Palais

Hier encore vers les coups de 18h, lorsqu’il raccompagnait ses visiteurs, le chef de l’Etat guinéen Alpha Condé s’est encore « ramassé » à terre. Les membres de la sécurité présidentielle ont encouru pour le soulever. Maladie, fatigue, faiblesse physique, séquelles des années de prison ? En tout cas rien ne va pour Alpha Condé et Conakry transformé depuis quelques jours en nécro-trottoir. 

AlphacondeEn Afrique, un chef ne doit pas tomber. Et lorsqu’il s’écroule en public, c’est un signe prémonitoire de tristes conséquences. « Quand le loup lèche l’agneau c’est mauvais signe », écrivions-nous la semaine dernière.

Devant des milliers de fidèles musulmans, le Pr Alpha Condé avait vertigineusement chuté des marches de la grande mosquée de Boulbinet, ce vendredi 22 février, en début d’arpsè-midi, a pu constater sur place, un témoin de votre portail www.lesenegalais.net. « C’est un faux-pas qu’il a commis. Le chef de l’Etat s’est retrouvé à terre et s’est affalé sur son côté droit. Malgré la promptitude de sa garde rapprochée, la chute était nette et avec bavure ».

Après les mises en garde de François Hollande l’intimant d’organiser, dans les meilleurs délais, des élections législatives et d’amorcer le dialogue avec l’opposition, après l’annulation de la visite officielle du Premier secrétaire du Parti socialiste à Conakry, Harlem Désir, après le tragique crash d’avion, emportant la vie de onze officiers supérieurs de l’armée guinéenne, dont le chef, et enfin, après la marche réussie de l’opposition le 18 février dernier, le Pr Alpha Condé était allé chercher reconfort auprès d’Allah le Très Haut.

Il faut rappeler que le numéro un guinéen (75 ans) – de petite santé -, claudiquait déjà et avait du mal à marcher correctement. Des années de prison sont passées par là. Les fidèles musulmans de cette mosquée, étonnés, se souviennent que leur président était le plus grand absent de la prière de l’Aïd qui marque la fin du Ramadan, ce grand jour de communion entre frères en l’Islam, après la fin du carême. En Afrique le chef ne tombe pas ! Alpha est tombé au Palais mais il n’est pas dit que le président Condé est tombé du Palais.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind