Amnistie présidentielle pour 36 détenus de droit commun

prison_dar_naim_2-123Le président de la République,  Mohamed Ould Abdel Aziz, a accordé l’amnistie à 36 personnes condamnées à titre définitif pour diverses infractions de droit commun détenus dans les prisons du pays, à l’occasion de la célébration de l’AID El Kebir, la grande fête musulmane de Tabaski,  annonce un décret rendu public vendredi soir.

Cette   décision d’amnistie générale est prise sur proposition du ministre de la justice assortie d’un rapport motivé à cet effet.

Le décret du vendredi soir ne donne pas de précisions au sujet des  catégories  d’infraction couvertes par la mesure présidentielle.

Toutefois, ce genre de décisions exclut généralement   les individus condamnés pour des  crimes particulièrement graves de sang, des faits  liés au terrorisme et au trafic de drogue, suggère une bonne source.

Les lois d’amnistie, rappelle-t-on, efface les infractions et mettent fin à toutes formes de poursuites.

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge