AMSME : Célébration de la Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes

amsme1

L’Association Mauritanienne pour la Santé de la Mère et de l’Enfant(AMSME)  a célébré le 25 novembre dernier au Centre Elwafa la Journée Mondiale de l’élimination des violences faites aux femmes sous le slogan « Non à la violence faite aux femmes ». Cette activité réalisée en partenariat avec Save The Children s’inscrit dans le cadre de la réponse à l’appel du Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki-Moon : 16 jours pour peindre le monde en orange».

A travers cette mobilisation dont ont pris part des représentants du HCR, du MASEF, ALPD entre autre, la présidente de l’AMSME Zeinebou Mint Taleb a dénoncé « fortement la recrudescence de ces violences, l’impunité de leurs auteurs et les efforts timides des pouvoirs publics en vue de leur éradication malgré les multiples revendications ». Elle a en outre exhorté le gouvernement et l’ensemble des forces vives de la nation à prendre leur responsabilité pour mettre fin aux violences sexuelles.

amsme3

Le constat majeur qui ressort de cette journée est la recrudescence des cas de violences sexuels. Une raison qui fait dire à Aissata Ba assistante technique à Save The Children que « le travail reste à faire » même si un gros pas a été franchi car maintenant « les victimes osent porter plaintes » précise-t-elle.

Notons que plus de 216 000 femmes de 18 à 59 ans sont victimes de violences physiques ou sexuelles de la part de leurs anciens ou actuels partenaires. 86 000 femmes indiquent avoir été victimes de viol ou de tentative de viol, et seules 10% d’entre elles déposent plainte.

amsme2

A titre de rappel la journée du 25 novembre a été choisie en souvenir aux trois sœurs Mirabal, militantes dominicaines brutalement assassinées sur les ordres du chef d’État, Rafael Trujillo en république Dominicaine.

Awa Seydou Traoré

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge