APP RIM-Ue: Les avis scientifiques de l’IMROP abandonnés

Comme on pouvait s’y attendre avec l’ouverture mercredi à Paris d’une commission « technique » sur le projet de protocole de pêche entre notre pays et l’Ue, les responsables mauritaniens ont fait marche arrière abandonnant les certitudes scientifiques de l’IMROP, au profit d’une nouvelle évaluation des stocks qui conduira vraisemblablement à l’accès des bateaux espagnols au Poulpe, a-t-on appris jeudi de source proche des négociations.

Ce retour en arrière sur les acquis de la préservation de la ressource et sur l’exclusivité de cette pêcherie aux nationaux est salué comme « une avancée » dans les négociations devant, à terme, consacrer la signature d’un nouvel accord probablement différent du projet de protocole signé en juillet 2012 à Nouakchott.

Autre incertitude, la consistance de l’enveloppe financière n’est plus certaine, non plus, les européens pouvant toujours la revoir à la baisse au cas où les « conclusions scientifiques » des espagnoles ne permettent pas aux navires du royaume d’accéder aux eaux mauritaniennes.

Par ailleurs, le zonage imposé aux navires européens pourrait également se rétrécir permettre aux navires européens d’effectuer une pêche qualifiée de «rentable».

Le dernier projet de protocole, rappelle-t-on, prévoyait une contrepartie financière de l’ordre 110 millions d’euros tous les deux ans dont 70 millions d’apport de l’Ue et 40 millions des armateurs européens au prorota de leurs captures réalisées dans les eaux mauritaniennes.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge