Approbation de création de 3 juridictions pénales pour les dossiers liés aux pratiques esclavagistes

ApprobationLe gouvernement mauritanien a approuvé, au cours de sa réunion hebdomadaire organisée jeudi 10 décembre courant, la création de trois tribunaux pénaux spécialisés dans le traitement judiciaire des dossiers liés aux pratiques esclavagistes.
Les trois prochains tribunaux opéreront dans les villes de Nema, à l’Est du pays, à Nouakchott et dans la capitale économiqueNouadhibou.
Le ministre de la Justice Brahim Ould Daddah a indiqué dans une conférence de presse organisée le même jour par des membres du gouvernement que cette mesure intervient en application de la loi n ° 031-2015, portant création de tribunaux pénaux spécialisés dans les questions de l’esclavage.
Évoquant les compétences régionales des trois tribunaux, il a indiqué qu’elles se présentent comme suit :
– Tribunal pénal Sud à Nouakchott Sud : Brakna, Gorgol, Trarza, Tagant, Inchiri, les wilayas de Nouakchott Sud, Ouest et Nord,
– Tribunal pénal Nord à Nouadhibou : Dakhlet-Nouadhibou, Adrar et Tiris-Zemmour,
– Tribunal pénal Est à Néma : les deux Hodhs, l’Assaba et le Guidimagha.
Le ministre de la justice a exprimé le vœu que les magistrats chargés d’administrer ces tribunaux soient désignés dans les prochaines semaines, soulignant que ces cours ont été appelées par le gouvernement « tribunaux pénaux » en raison de leur spécialisation dans ce dossier désormais à l’abri de toute surenchère.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Source : Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge