Après l’Egypte et l’Inde, le Qatar achète le Rafale français

rafale_0_1Après l’Egypte et l’Inde, c’est au Qatar que la France vend son Rafale, une commande de 24 appareils qui se chiffrerait à plus de 6 milliards d’euros. Après des années sans exportations, la France s’impose sur le marché mondial.

La méthode semble bien fonctionner : contrat en Egypte en février, annonce de l’Inde en avril dernier, et ce jeudi 30 avril, accord avec le Qatar. Pour vendre le Rafale, c’est toute l’équipe France qui s’est mise en ordre de bataille. Et ça paie ! Un travail de patience, dans la discrétion, voire dans le secret qui se traduit par la mise en cohérence de l’action de l’Etat, des industriels, d’une société de conseils et de formations très bien implantée au Qatar, mais aussi de l’armée de l’air française : un réseau construit de longue date entre Paris et Doha. La France est un partenaire fidèle et l’a prouvé en 1990 aprés l’invasion du Koweit par l’Irak, en 2011 durant la guerre en Libye, et en 2012, avec la mise en place d’un nouveau cadre stratégique avec l’émirat.

A l’origine, une promesse

Dès 2013, le prince héritier al-Thani évoque le Rafale avec le ministre Jean-Yves Le Drian qui aura fait pas moins de 10 visites dans ce pays depuis son arrivée à l’hôtel de Brienne. Le 24 février 2014, le cheikh Tamim Ben Hamad al-Thani devenu émir déclare au ministre français « mon père a promis d’acquérir cet avion, je vous l’achèterai », confiait ce matin l’entourage de Jean-Yves Le Drian. Puis les choses s’accélèrent, fin 2014 : « L’émir est pressé ». Il veut des Rafale dans 6 mois.

Troisième contrat à l’export

En janvier, Le Drian retourne à Doha accompagné du général Mercier, le chef d’état-major de l’armée de l’air puis l’Egypte d’Abdel Fattah al-Sissi, qui n’entretient pas de très bonnes relations avec le Qatar choisit le Rafale. Les Qatariens regardent de près ce qui passe au Caire. Quelques mois passent. La coalition arabe intervient au Yémen et finalement l’accord final est donné le 21 avril pour une signature du contrat le 4 mai en présence de François Hollande à Doha.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge