Après une bastonnade au marché , Une dame enceinte de trois mois lutte contre la mort

Une jeune dame, enceinte de trois mois, est en ce moment entre la vie et la mort à Keur Mbaye Fall. Elle risque de voir sa grossesse ne pas arriver à dame enceinteson terme, si elle n’est pas suivie médicalement.

Dans un état critique, Kène Niang fait ses besoins à même ses habits car elle ne peut plus marcher, indique La Tribune. Mais ce n’est pas tout. La jeune mariée semble bannie par Dame Nature, si on se fie à son entourage immédiat. Selon nos sources, Kène Niang avait subi une césarienne l’an dernier, lors de sa première grossesse qui s’est soldée par un enfant mort-né qu’elle n’a même pas eu le temps de voir, à cause de son état comateux lors de l’accouchement.

Sa plaie d’opération n’ayant pas encore correctement cicatrisé, voilà qu’elle tombe à nouveau enceinte des œuvres de son mari. Et comme pour aggraver les choses, elle subit une « correction » de la dame Fatoumata, vendeuse au marché, qui risque d’interrompre sa grossesse et de mettre en péril sa vie. A sa grande surprise, mercredi, une convocation de la gendarmerie de la Zone franche où nos confrères l’ont rencontrée, lui est servie pour répondre des accusations, coups et blessures volontaires commis sur Mme Fatoumata, la vendeuse du marché, qui du reste aurait pu être sa grand-mère !

Après désistement de la plainte de cette dernière, c’est son mari, Mor, qui envisage d’aller en justice avec le bourreau de son épouse. L’affaire, qui défraie la chronique, risque de faire plus de dégâts… Car il est sur toutes les lèvres à Keur Mbaye Fall…

Source : Seneweb

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge