Arc-en-ciel Le PMC, va au dialogue et accepte avec fair-play, sa suspension du FNDU

balas_PR_arc_en_ciel_New_versionPar essence, Arc-en-ciel, dès sa première parution, à l’aube de l’humanité, dans les horizons célestes D’Allah, est venu sceller la réconciliation d’Allah d’avec ses créatures qui s’étaient égarées; rapprocher les cœurs et les esprits, ramener la joie, l’espoir, éteindre toute tension, inciter l’homme à reconnaître ses fautes ou erreurs, effectuer son mea-culpa.

C’est pourquoi, nous autres, dirigeants et militants d’Arc-en-ciel Le PMC, nous privilégions et privilégierons toujours le DIALOGUE, c’est à dire, la discussion entre les protagonistes, les adversaires politiques et le ferons prévaloir sur n’importe quel ring.

Que ce soit autour d’une table ! dans une salle de conférences ! dans un palais de congrès ! nous choisissons le combat des idées qu’à celui des biceps ou encore, Qu’Allah nous en préserve, le crépitement des armes qui ne fera que faire couler les larmes et le sang des innocents et qui, In fine se terminera par de solides poignées de mains, de chaleureuses et hypocrites accolades. Autant commencer par là.

C’est ainsi que, depuis le début du tiraillement entre l’opposition dite « radicale » et le pouvoir, nous avions défendu devant nos amis présidents du pôle politique, oralement comme par écrit voir :

http://cridem.org/C_Info.php?article=677247

notre désir de voir les uns et les autres surpasser leurs égos, se faire des concessions mutuelles qui permettront aux deux parties de placer l’intérêt supérieur de la république au dessus des divergentes crypto-personnelles.

Toujours fidèles à ce principe, c’est ainsi qu’à la seconde invite du Président de la république à Néma, nous avons pris la précaution de demander, à nouveau, à chacun des cadres du parti de définir son point de vue, par écrit, sur la question: faut-il aller OUI ou NON au dialogue ?

L’unanimité des cadres du parti, de la diaspora, de l’intérieur du pays et l’ensemble des membres du bureau exécutif en plus du sondage effectué auprès de la base et des sympathisants sans oublier plusieurs doyens et sages mauritaniens de tous bords et de nos diverses communautés fut réalisé. Nous disons bien, tous, ont approuvé le choix d’aller au DIALOGUE.

À Arc-en-ciel Le PMC, le que Dialogue n’est pas synonyme de marchandage, de négociation encore moins un marché de dupes, où seul le peuple mauritanien trinquera.

L’intérêt supérieur de La Mauritanie et des mauritaniens ne doit pas être l’objet d’aucune élucubration politico-politicienne, d’aucune gesticulation intelligente et sournoise.

Compte tenu de tout cela, arc-en-ciel Le PMC, décidé souverainement d’aller au Dialogue sans aucune condition.

Devant la précipitation du pôle politique du FNDU, qui nous a demandé, officiellement par la voix de son président, Maître Mahfoud ould Bettah, de suspendre notre présence à ses réunions, nous lui répondons avec fair play, que nous lui faciliterons la tâche en lui demandant de nous exclure définitivement de son groupe tout en lui indiquant que cette précipitation diffère grandement de l’extrême lenteur parsemée de conciliabules nocturnes avec les premiers partis qui lui avaient sans respect claquer la porte et qu’il cherche toujours à ramener parmi eux.

Cependant, nous gardons un bon souvenir de notre séjour parmi eux qui, malgré les nombreuses échauffourées verbales, nous ont permis de semer la graine de la réconciliation nationale pour laquelle nous combattons et combattrons, toujours.

Le Président

Alassane Hamady Soma Bâ dit Balas

Source : Parti Arc-en-Ciel

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge