Arrestation de deux meurtriers à Dar Naïm

imagesAbou Cissé:Le Commissaire Mohamed de Dar Naïm 1 et ses hommes, notamment le chef de la PJ, Ahmed Salem ainsi que son adjoint, Ahmed Ethmane peuvent se frotter les mains. Ils ont mis la main sur les assassins de Teyib Ould Abdallahi.

Ce crime avait jeté l’effroi au sein des habitants de ce populeux arrondissement. Le jour du crime, Teyib avait reçu la visite de deux anciens amis qu’il ne voulait plus voir, Ahmed Abdallah, 19 ans et Moustapha Mohamed 18 ans.

Le nommé Ahmed lui avait déjà joué un tour en détournant sa copine lors d’un voyage qu’il venait d’effectuer à Nouadhibou. A son retour, et ayant appris que son ami lui avait piqué la femme qu’il comptait marier, il ne dit mot mais coupa tout simplement ses relations avec sa dulcinée.

Ce jour-là, c’est contraint par le devoir d’hospitalité qu’il avait offert le thé à Ahmed et Moustapha. C’est sa sœur Khadija qui s’occupait du cérémonial, Teyib lui ayant donné de quoi acheter thé, sucre et pain. Mais au cours de la séance de thé, Ahmed se serait mis à enlacer Khadija. Teyib lui aurait fait remarquer que cela ne se fait pas, surtout devant un grand frère.

Ahmed avait, selon les témoignages de la fille, l’air d’avoir conspiré cette dispute. Le débat se serait surchauffé autour de cette remarque d’un grand frère qui ne veut pas que quelqu’un s’amuse avec sa sœur en sa présence. Même Khadija outrée, avait tenté de se débarrasser d’Ahmed avec indignation.

Ce serait ainsi d’un geste prémédité qu’Ahmed porta un coup mortel à Teyib avec le poignard qu’il détenait. Moustapha aussi aurait activement participé au meurtre sous le regard médusé de Khadija qui poussa des cris stridents d’horreur ameutant tout le voisinage. Mais déjà, les deux présumés assassins étaient parvenus à s’enfuir.

Alertée la police se serait rendue sur les lieux et transporta le blessé qui succombera à ses blessures aux portails de l’hôpital. Les auteurs étant connus, il était facile pour les policiers d’aller à leur recherche. Chez Ahmed Abdallah, la police, sous la conduite du Chef de la Zone 3, le Commissaire Adou et le Commissaire de Dar Naïm 1, tombèrent sur sa mère qui affirma ne l’avoir pas vu depuis quelques jours.

Mais selon les témoignages recueillis, les signes évidents de la panique se lisaient sur le visage de la femme dont les lèvres tremblaient. C’est sur le balcon que les policiers trouveront Ahmed et Moustapha cachés sous des draps. Menottés, ils ont été conduits au Commissariat.

L’ex-copine de Teyib fut convoquée pour en savoir plus sur ses liaisons avec le défunt et sur ce qui se serait passé sur la rupture. La sœur de Teyib, Khadija fut aussi entendue. Le dossier a été par la suite déferré au Parquet de la République du Tribunal de Nouakchott, l’Empire Islamique des Sables. Entendus par le Procureur de la République et le juge du 5ème cabinet, les deux jeunes ont été déposés en prison. L’ex-copine de Teyib a été relâchée.

Abou Cissé

Source: Cridem

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge