Arrestation d’un Américain qui projetait un attentat au Kansas

Des soldats américains sur la base de Fort Riley au KansasLes arrestations de jihadistes potentiels se multiplient aux Etats-Unis : plus d’une vingtaine en quelques semaines. Dernière en date, un jeune homme du Kansas qui s’apprêtait à se faire exploser au nom de l’organisation Etat islamique dans une base militaire afin de pouvoir mourir en martyr.

John Booker, 20 ans, était sur le point de réaliser son rêve : un attentat au véhicule piégé contre la base de Fort Riley au Kansas. Seul problème, la bombe de 500 kilos qu’il transportait était inerte et ceux qu’il croyait être deux complices étaient des agents du FBI. John Booker qui s’était converti à l’islam et portait le nom de Mohamed Abdullah Hassan était sous surveillance des autorités américaines depuis qu’il avait publié sur Facebook l’an dernier des messages de soutien au jihad.

« Je vais vous quitter bientôt pour me joindre au jihad, donc au revoir. Je suis nerveux, non parce que j’ai peur de mourir, mais parce que j’ai hâte de rencontrer mon seigneur », écrivait-il, alors que dans une vidéo, il prévenait les Américains que le groupe Etat islamique viendrait frapper à leur porte.

Il a été arrêté et inculpé vendredi au moment où il s’apprêtait à faire exploser la fausse bombe. Son modèle était le major Nidal Hassan qui lors d’un attentat avait tué 30 personnes sur une base militaire du Texas. L’arrestation de John Booker suit celle jeudi d’un homme du Wisconsin qui voulait se joindre au groupe EI et celle, la semaine dernière, de trois femmes qui souhaitaient elles aussi participer au jihad.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge