Arrestations dans le football portugais sur des soupçons de trucage de matches

Arrestations dans le footballPlus d’une dizaine de joueurs et dirigeants de clubs de football de la deuxième division portugaise ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête. Les joueurs et dirigeants arrêtés sont suspectés de « crimes de corruption passive et active » dans le domaine des paris sportifs, dont des responsables ont également été arrêtés.

Les quinze personnes arrêtées dans l’opération baptisée « Double jeu » sont toutes soupçonnées de corruption ou corruption passive.

Parmi elles, quatre joueurs du club de seconde division l’Oriental, interpellés à la fin d’un match samedi dernier. D’autres joueurs et dirigeants sportifs, toujours de clubs de seconde division, ont également été arrêtés. La police soupçonne des manipulations dans les résultats des matches afin de favoriser les parieurs.

Des liens avec la Malaisie ou la Chine

La presse portugaise évoque un lien avec la Malaisie, le pays du Sud asiatique ferait parvenir de grosses sommes aux joueurs et dirigeants de clubs pour infléchir les résultats. D’autres évoquent la Chine, la seconde division portugaise devant être sponsorisée dès l’an prochain par la multinationale Ledman, basée à Shenzhen.

Au club Oriental, on affirme ne rien savoir d’éventuels trucages. De son côté, la Fédération portugaise de football (FPF) condamne les pratiques qui ne respectent pas la vérité sportive. La fédération revendique d’ailleurs l’alerte lancée à la police judiciaire à propos de la seconde division.

De son côté la Ligue portugaise du football professionnel « condamne toutes les pratiques qui ne respectent pas la vérité sportive », a-t-elle réagi immédiatement dans un communiqué. « Nous serons toujours du côté de la transparence et de la légalité », assure la Ligue, avant d’ajouter qu’elle « se bat pour un football professionnel propre, responsable et moderne ».

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge