Arrêt biologique de la pêche artisanale et côtière

Un arrêt biologique de la pêche artisanale et côtière, d’une durée de 30 jours, est mis en vigueur dans les eaux territoriales mauritaniennes, depuis Pechejeudi, indique un arrêté du ministère de la Pêche.

Selon le président de la confédération de pêche, « l’objectif de cet arrêt est de protéger les ressources halieutiques, notamment le poulpe dont les quantités ont diminué ces dernières années en raison de la surpêche, selon les études récentes ».

Le secteur de la pêche artisanale, dont l’apport se chiffre à 150 millions USD par an offre 15 000 opportunités d’emplois et utilise plus de 3500 embarcations traditionnelles.

Les eaux mauritaniennes, qui comptent parmi les plus poissonneuses du monde, recèlent plus de 300 espèces, dont 170 sont commercialisées couramment avec une production annuelle de 840 000 tonnes par an.

La pêche représente 58% des exportations de la Mauritanie et génère plus de 10% du PIB. Les revenus de la pêche constituent également 29% des recettes du trésor public et une source importante des devises pouvant atteindre 140 à 200 millions USD par an.

Xinhua.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge