Affaire Classée : riz avarié ou pas !

Finalement, l’ex Premier ministre sous Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, et président du parti Adil, Yahya Ould Ahmed Waghf, ne comparaîtra pas, comme prévu, lundi devant le juge d’instruction du tribunal chargé des crimes économiques dans l’affaire dite du « riz avarié ».

WhaghefLa procédure qui devait être engagée contre lui a finalement été suspendue comme le réclamait la convergence patriotique (CP), à laquelle appartient le parti Adil, par la voix de son porte-parole, et président du Renouveau démocratique (RD), Moustapha Ould Abeiderrahmane.

Notons aussi que dès l’annonce de la convocation d’Ould Ahmed Waghf par le juge d’instruction du tribunal chargé des crimes économiques, Ammar Ould Mohamed Lemine, plusieurs leaders de l’opposition et même des personnalités de la majorité, comme le député Khalil Ould Tiyib, ont dénoncé ce qu’ils ont considéré comme une exploitation d’un dossier à des fins politiques.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind